Etude des ouvrages présents au droit de la ville de Montluçon.

Afin de réduire l’impact de ces barrages sur le milieu et la circulation des espèces aquatiques et ainsi répondre aux nouvelles exigences réglementaires, la commune de Montluçon a sollicité l’Etablissement public Loire pour mettre en place une étude visant à proposer des solutions pour restaurer la continuité écologique.

Dans ce cadre, le Bureau de l’Etablissement, lors de sa séance du 21 novembre 2013 , a donné un accord de principe et autorisé le lancement d’une étude qui a pour objectif de proposer pour chaque ouvrages des solutions (stade projet) permettant de restaurer la continuité écologique tout en respectant le ou les usages directs et indirects des ouvrages.

Vous pouvez télécharger l’ensemble des documents produits à cet effet (documents de travail, rapports d’études finaux, comptes-rendus et diaporamas présentés en réunions) à partir des liens situés ci-dessous.

Pour toute demande d’information, vous pouvez contacter le pôle aménagement et gestion des eaux de l’Etablissement au 02.46.47.03.32 ou par mail : david.maffre@eptb-loire.fr

Capture

Phase 1 : Etat des lieux / diagnostic
Diaporama de la réunion du 27-01-2015
– Compte rendu de la réunion du 27-01-2015
 Rapport de phase 1 (hors annexes)

Phase 2 : Élaboration des scénarii
– Diaporama de la réunion du 15-04-2015
Compte rendu de la réunion du 15-04-2015
Rapport de phase 2

Phase 3 :  Élaboration des projets
Rapport de phase 3

Comité Syndical du 15 octobre 2014

 

Toute l’actualité des migrateurs dans le nouvel Actu’

Actu_migrateurs_couv

Depuis une vingtaine d’année déjà, l’Etablissement s’implique dans des actions en faveur des poissons migrateurs, avec en particulier son engagement de 1995 pour la création de la salmoniculture du Haut-Allier. Dans le cadre du plan saumon de Loire-Allier, déclinaison spécifique du Plan de gestion des poissons migrateurs (PLAGEPOMI), l’Etablissement assure
depuis 2009 la maîtrise d’ouvrage de l’opération de repeuplement en saumons sauvages du bassin versant de la Loire et ses affluents. Cette action consiste à produire et déverser en divers lieux du bassin de la Loire des juvéniles de saumons dont le comportement se rapproche au maximum de celui de saumons sauvages nés dans le milieu naturel et en minimisant le risque de dénaturation génétique. Cette opération, financée par l’Europe (FEDER), l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, EDF, la Fédération Nationale pour la Pêche en France et l’EP Loire, est confiée dans le cadre d’un marché public au Conservatoire National du Saumon Sauvage (CNSS), propriétaire de la salmoniculture située à Chanteuges.

Téléchargez l’Actu’Migrateurs !