Bureau du 17 mai 2017

Télécharger le dossier de séance

Projets de délibérations

Vals du Giennois : la synthèse du risque d’inondation

Afin de synthétiser le résultat des diagnostics hydrologique, hydraulique, et socio-économiques, il a été élaboré des cartes de synthèses des risques d’inondation.

Le risque se manifeste dès lors qu’un évènement -tel qu’une crue- impacts le territoire occupé par l’homme. Il augmente en fonction de l’importance de l’évènement et de la vulnérabilité des enjeux concernés.

Dans cet objectif, une méthodologie a été élaborée et a abouti à la définition de 4 niveaux de risques, lesquels ont ensuite été cartographier par secteur.

La méthodologie mise en oeuvre qui accompagne les cartographies sera prochainement mise en ligne.

Il s’agit d’une approche de la qualification des risques d’inondation particulière et spécifique à l’étude des vals de Loire dans le Giennois.

Dans le cadre de notre démarche, nous avons souhaité élaborer des outils de compréhension du territoire et d’aide à la décision en vue de définir des actions conrètes et adaptées de réduction du risque d’inondation sur le territoire.

Rapport et Cartographie « Synthèse du risque d’inondation »

RAPPORT « SYNTHESE DU RISQUE D’INONDATION »

Afficher »

Ce rapport a pour objet de présenter une synthèse des diagnostics hydrologique, hydraulique et socio-économique conduits dans le cadre de la première phase de la démarche.

Il présente également, par commune :

§ Synthèse des mécanismes d’inondation rencontrés sur le territoire communal,

§ Synthèse de l’exposition des enjeux sur le territoire communal,

§ Synthèse du risque, permettant de hiérarchiser la vulnérabilité des différentes zones du territoire.

Ce rapport est la conclusion de la première phase de l’étude.

Télécharger la présentation en cliquant ici

CARTOGRAPHIE « SYNTHESE DU RISQUE D’INONDATION »

Bassin du Loir, enquête auprès des communes

Dans le cadre de la réalisation de la phase 1 de l’étude globale du risque inondation dans le bassin du Loir, un questionnaire a été envoyé à l’ensemble des communes du bassin du Loir au format numérique (réponse en ligne) et papier.

Cette consultation s’est déroulée sur la période du 8 au 23 décembre 2010. Vous pouvez consulter les différentes questions en cliquant sur le lien ci-dessous.

  Accéder au questionnaire

Le rapport d’analyse des réponses reçues est disponible en téléchargement :

  Rapport phase 1 : analyse questionnaires

RESTITUTION DES 1/2 JOURNEES DE DIALOGUE RECHERCHE-GESTION 2017

Au titre de la stimulation de la recherche, du développement et de l’innovation au service du bassin fluvial, et dans le prolongement des ½ journées de juin 2016 et septembre 2015, l’Etablissement a organisé les 18 et 19 mai 2017, à Orléans, 4 sessions d’échanges scientifiques et techniques.

Chaque session est structurée autour d’une problématique, abordée à travers les contributions complémentaires aussi bien de la communauté scientifique (particulièrement de jeunes chercheurs), que d’opérateurs et acteurs témoignant d’actions mises en œuvre et de retours d’expérience concrets, y compris hors bassin de la Loire et ses affluents. Les échanges sont favorisés par une place importante (au moins 1/3 du temps) réservée au dialogue entre participants et intervenants.

Les 4 thématiques retenues, cette année, étaient :

  • Gestion « par la nature » des risques liés à l’eau (18 mai matin)
  • Gestion quantitative de l’eau dans un contexte de changement climatique (18 mai après-midi)
  • Synergies cours d’eau-canaux-plans d’eau face aux pollutions  (19 mai matin)
  • Rivières urbaines et leurs pollutions (19 mai après-midi).

 

Le programme des ½ journées est téléchargeable ici.

 

A cette occasion, l’Etablissement a publié un 4 pages Actu’Recherche-Gestion, qui retrace les 3 premières éditons de ces 1/2 journées et apporte les témoignages de scientifiques et gestionnaires.

 

 

 

 


ELEMENTS DE RESTITUTION

JEUDI 18 MAI MATIN

GESTION « PAR LA NATURE » DES RISQUES LIÉS À L’EAU

PROBLÉMATISATION
• Les solutions fondées sur la nature pour réduire les risques d’inondation, Justine DELANGUE, Union internationale pour la conservation de la nature

 

CONTRIBUTION DE LA RECHERCHE
• Les espaces de nature en ville et les risques inondation : des bénéfices réciproques ? Francesca DI PIETRO, Université de Tours

 

• Les apports de l’hydraulique douce pour la gestion du ruissellement. Application à la crue de la Seine de mai/juin 2016, Léonora FLEURENT, Université Pierre-et-Marie-Curie, Paris6

 

OPÉRATIONNALISATION
• Quelles solutions naturelles pour la gestion de l’eau ? Marc BARRA, Natureparif

RETOUR D’EXPÉRIENCE
• Restauration écologique du Rhône, l’exemple de l’île de la Platière, Christophe MOIROUD, Compagnie Nationale du Rhône


• Quand GEMA=PI… les racines de la Bièvre ! Hervé CARDINAL, Syndicat Intercommunal pour l’Assainissement de la Vallée de la Bièvre

 

JEUDI 18 MAI APRES MIDI

GESTION QUANTITATIVE DE L’EAU DANS UN CONTEXTE DE CHANGEMENT CLIMATIQUE

PROBLÉMATISATION
• Impact du changement climatique sur le cycle de l’eau et augmentation de sa variabilité, Isabelle LA JEUNESSE, Université de Tours

 

CONTRIBUTION DE LA RECHERCHE
• Conditions de mise en place d’une gestion adaptative de la ressource en eau. Prise en compte de la dynamique des socio-hydrosystèmes, Olivier BARRETEAU, IRSTEA

• Indicateurs et participation : des clés pour construire l’adaptation au changement climatique ? Marie-Hélène VERGOTE, INRA/AgroSup Dijon

• Répartition des volumes prélevables en agriculture. Perception de l’enjeu de justice sociale et acceptabilité, Jean-Daniel RINAUDO, BRGM

OPÉRATIONNALISATION
• Rapprochement entre ressources et prélèvements sur le bassin de la Loire, Jean-Louis PASQUIER et Valérie DOSSA-THAUVIN, Ministère de l’Écologie

   

RETOUR D’EXPÉRIENCE
• Optimisation de la gestion des barrages de Naussac (Lozère) et Villerest (Loire), Mamy TOMBOZAFY, Établissement public Loire

ELEMENTS DE RESTITUTION

VENDREDI 19 MAI MATIN

SYNERGIES COURS D’EAU-CANAUX, PLANS D’EAU FACE AUX POLLUTIONS

CONTRIBUTION DE LA RECHERCHE
• Diagnostic préliminaire et perspectives d’aménagements pour l’élimination du phosphore et des matières organiques en excès dans le lac de Ribou (Cholet, 49) : une recherche du terrain au laboratoire et du laboratoire au terrain, Maxime PONTIE Université d’Angers

 

• La vulnérabilité des lacs face au couplage du climat et des perturbations anthropiques locales, Benjamin ALRIC, Université Lyon 1

OPÉRATIONNALISATION
• Impact cumulé des retenues d’eau sur le milieu aquatique – Présentation et mise à disposition des méthodes issues des recherches scientifiques, Cécile BELLOT, Agence française pour la biodiversité

 

• Liens entre flux de nutriments à l’interface eau-sédiment et qualité de l’eau des retenues, Géraldine NOGARO, EdF

 

• Rôle et actions de Voies navigables de France face aux pollutions dans sa gestion des canaux, Jean-André GUILLERMIN, VNF

RETOUR D’EXPÉRIENCE
• Émergence de solutions pérennes d’amélioration de la qualité de l’eau de la retenue du Mas d’Armand sur le site de Naussac en Lozère, Agathe LEMAIRE, Établissement public Loire

 

VENDREDI 19 MAI APRES-MIDI

RIVIÈRES URBAINES ET LEUR POLLUTION

PROBLÉMATISATION
• «Les rivières urbaines et leur pollution», présentation d’un ouvrage de référence, Michel MEYBECK, Université Pierre et Marie Curie, Paris 6

CONTRIBUTION DE LA RECHERCHE
• Les pollutions urbaines d’aujourd’hui seront-elles les ressources de demain ? Le potentiel de la séparation à la source des eaux usées, Fabien ESCULIER, Ecole Nationale des Ponts et Chaussées

• Concevoir et optimiser la gestion hydrologique du ruissellement pour une maîtrise à la source de la contamination des eaux pluviales urbaines, Jérémie SAGE, Université Paris-Est – CEREMA

 

OPÉRATIONNALISATION
• De la construction d’un diagnostic partagé à l’identification du cours d’eau comme atout du développement d’un territoire urbain : mobiliser les acteurs locaux autour du Morbras Ronan QUILLIEN, Conseil départemental Seine-Saint-Denis

 

RETOUR D’EXPÉRIENCE• Jean-Marc BOUCHY, Syndicat de l’Orge aval

 

 

 

 


L’Etablissement public Loire franchit le cap des 100 «réalisations concrètes» soutenues par l’Europe

« L’Europe ne se fera pas d’un coup, ni dans une construction d’ensemble :
elle se fera par des réalisations concrètes, créant d’abord une solidarité de fait.»
Robert Schuman, 9 mai 1950

A l’occasion de la célébration de la fête de l’Europe*, l’Etablissement public Loire souligne l’apport essentiel de l’Europe pour le déploiement de ses actions, au côté de celui des collectivités du bassin de la Loire et ses affluents.

Plus particulièrement, l’Etablissement témoigne du caractère décisif du soutien financier de l’Europe depuis 2007, pour la réalisation de projets au bénéfice des acteurs et des territoires du bassin fluvial.

Ces 10 dernières années, ce sont plus de 100 opérations portées par l’Etablissement qui ont bénéficié d’un cofinancement européen (FEDER), lui permettant ainsi de conduire nombre d’actions  structurantes – souvent innovantes, voire expérimentales – en particulier sur la prévention et la réduction du risque inondation. Ceci à destination de différents publics, par exemple :

Egalement des actions en lien avec la recherche, comme par exemple l’appui au renforcement des synergies chercheurs-gestionnaires, les travaux de recherche appliquée sur la qualité des eaux des retenues de Naussac et Villerest, ainsi que l’initiative ligérienne d’adaptation aux impacts du changement climatique.

Ou bien encore des actions en lien avec le maintien et la restauration de la biodiversité, telles que l’opération de repeuplement en saumons du bassin de la Loire ou d’autres en faveur de la continuité écologique.

Par ailleurs, convaincu du caractère fructueux des échanges inter-bassins et des coopérations, notamment européennes, l’Etablissement développe depuis plusieurs années maintenant des contacts privilégiés avec les acteurs du bassin de l’Elbe.

En effet, en lien avec l’accord de coopération entre la Région Centre-Val de Loire et le Land allemand de Saxe-Anhalt, l’Etablissement entretient des échanges étroits avec ce Land, fortement impacté par les crues historiques de l’Elbe en 2013. Plus généralement, ce dernier semble pouvoir constituer le trait d’union avec la diversité d’acteurs du bassin de l’Elbe.

Ainsi, la signature le 23 mars 2017 du mémorandum de coopération entre l’Agence régionale de prévention des inondations et de gestion des eaux de Saxe-Anhalt et l’Etablissement ouvre la voie à des échanges renforcés dans le domaine de la gestion intégrée des bassins fluviaux de l’Elbe et de la Loire, notamment sur les politiques et mesures d’adaptation au changement climatique, ainsi qu’au développement et à l’approfondissement de la coopération dans le cadre de la mise en œuvre de la directive « Inondations », notamment sur la question de la réduction de la vulnérabilité du patrimoine culturel, ô combien riche sur ces deux territoires.


*Le 9 mai 1950, Robert Schuman présentait sa proposition relative à une organisation de l’Europe, indispensable au maintien de relations pacifiques. Cette proposition, connue sous le nom de « déclaration Schuman », est considérée comme l’acte de naissance de l’Union européenne. Aujourd’hui, le 9 mai est devenu un symbole européen (journée de l’Europe) qui, aux côtés du drapeau, de l’hymne, de la devise et de la monnaie unique (l’euro), identifie l’Union européenne.

Accueil d’une délégation de Saxe-Anhalt (23-25 mars 2017)

Signature du mémorandum d’accord de coopération
entre l’Agence régionale de prévention des inondations et de gestion des eaux
de Saxe-Anhalt et l’Etablissement public Loire

L’Agence régionale de prévention des inondations et de gestion des eaux de Saxe-Anhalt et l’Etablissement public Loire ont signé le 23 mars 2017 un mémorandum d’accord, afin de promouvoir les échanges bilatéraux et la coopération technique dans le domaine de la gestion des bassins fluviaux de l’Elbe et de la Loire, notamment pour la promotion de la gestion intégrée des bassins fluviaux, ainsi que le développement et l’approfondissement des échanges dans le cadre de la mise en œuvre de la directive « Inondations ».

PROGRAMME

 Jeudi 23 mars 

Présentations sur la gestion du risque inondation

Vendredi 24 mars

Réunions et visites de sites dans le Loir-et-Cher et Indre-et-Loire

  • Présentation du territoire à enjeux forts, étude de cas du déversoir de La Bouillie, implication au titre du Plan de Continuité d’Activité (gestion des déchets),
    Stéphane BAUDU, Vice-président de la Communauté d’agglomération de Blois (Agglopolys), en charge de l’aménagement de l’espace, accompagné d’Alexandre PRINET chargé de mission environnement et risques à Agglopolys.
  • Retour d’expérience de la gestion de la crue mai/juin 2016, implication au titre du Plan de Continuité d’Activité (routes),
    Louis de REDON, Vice-président du Conseil départemental du Loir-et-Cher et 4ème Vice-président de l’EP Loire accompagné de Patrick FELDNER, Directeur général adjoint de l’aménagement du territoire
  • Procédures SAGE, prévention des inondations et adaptation aux impacts du changement climatique,
    Benoît ROSSIGNOL, Directeur du développement et de la gestion territorialisée à l’EP Loire
  • Visite sur site de digues d’Indre-et-Loire (Site de Saint-Genouph) et retour d’expérience de la gestion de la crue mai/juin 2016, Fabrice BOIGARD, Vice-président en charge de l’environnement et des relations avec Tour(s) Plus au Conseil départemental d’Indre-et-Loire et délégué à l’EP Loire accompagné de Marie-Cécile FISSON, Chef du service de l’Aménagement et de l’Environnement et Frédéric MARLIER, Chargé de mission en politique des infrastructures au Conseil départemental d’Indre-et-Loire.
    Elise POIREAU, Chef du Service Risques et Sécurité à la Direction départementale des Territoires d’Indre-et-Loire et Lionel GUIVARCH, Unité fluviale à la Direction départementale des Territoires d’Indre-et-Loire.
  • Présentation de projets de Recherche/Innovation,
    Mathilde GRALEPOIS, Maître de conférences à l’Université de Tours et Pascal FERREN, Directeur adjoint du pOlau-pôle des arts urbains, Pôle de recherche et d’expérimentations sur les arts et la ville – Présentation de Jour Inondable
  • Présentation de la Stratégie Locale de Gestion du Risque Inondation sur le Territoire à risque important d’inondation de Tours,
    Jacques CHEVTCHENKO, 1er adjoint au Maire de Tours, Conseiller communautaire de la Communauté urbaine de Tours et délégué à l’EP Loire et Jacques LE TARNEC, Maire de Berthenay et Conseiller communautaire de la Communauté urbaine de Tours, accompagnés de Marjorie SAINT-DIZIER, chargée de prévention des inondations à la Communauté urbaine de Tours

Samedi 25 mars 

Présentations en lien avec le patrimoine


Cette opération a fait l’objet d’une demande de soutien financier de l’Europe (FEDER).