Bureau du 20 septembre 2017

Le Bureau s’est réuni en séance plénière le mercredi 20 septembre 2017 à Orléans, sous la présidence de Daniel Fréchet.

 

Inventaire des zones humides sur la partie aval du bassin de la Sioule

 

Contexte :

Le bassin versant de la Sioule abrite de nombreuses zones humides dont la préservation, la gestion et la restauration constituent un enjeu prioritaire du SAGE Sioule (approuvé en février 2014). Dans le cadre de l’élaboration du SAGE, la Commission Locale de l’Eau (CLE) a déterminé des enveloppes de forte probabilité de présence de zones humides via des outils informatiques.

Afin d’avoir une vision plus précise des zones réellement humides, des inventaires de terrains sont indispensables. Ce travail a été initié sur l’amont du bassin par le syndicat local dès 2014. A la demande de la CLE, l’Etablissement public Loire assure le portage de l’inventaire des zones humides sur la partie aval.

Une méthodologie cadre définie par la CLE permet une homogénéisation des inventaires réalisés sur l’ensemble du bassin de la Sioule.

 

Objectifs et mission :

Au sein du service aménagement et gestion des eaux et sous la supervision de la chargée de mission du SAGE SIOULE, le ou la stagiaire sera chargé(e) de l’inventaire qui devra permettre :

– d’identifier les zones humides sur la base de critères pédologiques et floristiques, de définir leurs contours et de les cartographier,

– de caractériser leur état fonctionnel, leurs valeurs environnementale et socio-écologique et leur niveau de menace,

– de définir des mesures de gestion en vue de leur préservation et/ou restauration.

Ce travail doit aboutir à une numérisation des zones humides et à la création d’une base de données géoréférencées.

Un comité de pilotage spécifique à l’étude sera mis en place.

La concertation et la communication est indispensable pour garantir l’acceptation des résultats.

 

Compétences souhaitées et Qualités requises :

– Niveau MASTER II en écologie, gestion des milieux aquatiques et humides

– Connaissance du fonctionnement des milieux humides

– Connaissances floristiques et pédologiques

– Maîtrise des outils SIG (Qgis) et de bureautique

– Goût avéré pour le terrain

– Capacité d’écoute et de médiation notamment sur le terrain

– Autonomie, rigueur scientifique et esprit de synthèse

– Sens de l’organisation

– Permis B indispensable

 

Conditions de stage :

– Durée de 6 mois

– Stage basé à Ebreuil (03)

 

Rémunérations : Gratification stagiaire + frais de mission

Poste à pourvoir : à partir de mars 2018

Renseignements complémentaires sur le poste :

Céline BOISSON, animatrice du SAGE Sioule – celine.boisson@eptb-loire.fr – 04 70 90 67 62

Laurent BOISGARD, chef de service – laurent.boisgard@eptb-loire.fr – 02 46 47 03 11

Emmanuelle BRAIBANT, chargée du personnel – emmanuelle.braibant@eptb-loire.fr – 02.38.64.34.86

Candidature : CV et lettre de motivation à adresser au plus tard le 15 janvier 2018 à l’attention de Monsieur le Président de l’Etablissement public Loire, par voie électronique, à l’adresse suivante : claire.coudyser@eptb-loire.fr

Inventaire et caractérisation des plans d’eau du bassin versant du Loir

Contexte :

L’Etablissement public Loire (EP Loire) porte la mise en œuvre du Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) du bassin versant du Loir. Ce schéma, adopté par la Commission Locale de l’Eau le 16 février 2015 et approuvé par arrêté interpréfectoral le 25 septembre 2015, fixe les objectifs généraux d’utilisation, de mise en valeur et de protection de la ressource en eau et des milieux aquatiques ainsi que les orientations pour les atteindre.

En 2017, une étude de l’état quantitatif des ressources a permis de constituer une première base de données « plans d’eau » à partir des informations de déclaration détenues par les services de l’Etat et des données de prélocalisation SAGE. Au total, près de 15 000 plans d’eau ont été recensés sur le territoire, soit une densité de 2.2 plans d’eau par km². Les pertes par sur-évaporation sont ainsi estimées entre 10 et 20 millions de m3 chaque année, ce qui peut aggraver les tensions sur la ressource dans certains secteurs.

Afin de consolider l’inventaire des plans d’eau et de mieux cerner leur impact potentiel sur le milieu, il est proposé de mobiliser un stagiaire pour une durée de 4 à 6 mois sur ce sujet. Compte tenu de l’ampleur du travail à réaliser, il s’agira notamment d’élaborer une méthodologie d’inventaire reproductible et de l’appliquer dans un premier temps aux plans d’eau d’une superficie supérieure à 5 000 m², soit 1280 plans d’eau.

 

Missions principales :

Sous la responsabilité de l’animateur du SAGE Loir et avec l’appui du comité de pilotage « gestion quantitative », le stagiaire aura pour missions principales :

  • l’analyse critique des données de plans d’eau disponibles et l’identification des manques éventuels ;
  • l’élaboration d’une méthodologie d’inventaire permettant de cibler les plans d’eau les plus problématiques (échantillonnage) ;
  • la réalisation des prospections de terrain en coordination avec les agents de l’AFB (Agence Française de la Biodiversité) et autres partenaires techniques ;
  • la collecte d’informations sur les plans d’eau (date de création, statut réglementaire, usage, mode de connexion au réseau hydrographique, modalités de remplissage et de vidange et le dispositif de restitution du débit réservé) ;
  • l’élaboration d’une base de données géo-référencée et la saisie des informations collectées ;
  • la préparation d’un guide sur les bonnes pratiques de gestion des plans d’eau avec l’appui de la chargée de mission communication de l’Etablissement public Loire et l’animateur SAGE.

 

Compétences souhaitées et qualités requises :

  • Bac + 4 ou 5 en écologie/environnement, hydrologie,
  • Connaissances indispensables en hydrologie, hydro-morphologie, hydraulique fluviale,
  • Connaissances générales souhaitées sur la gestion de l’eau, les acteurs, les usages et fonctions des milieux aquatiques ainsi que la réglementation associée,
  • Maîtrise indispensable des SIG (Q-GIS), gestion de bases de données e traitement (Access 2007 – utilisation et conception),
  • Autonomie, esprit d’initiative et de synthèse, organisation.

 

Rémunération : Gratification stagiaire + frais de mission

Déplacements : Permis B indispensable pour déplacements sur tout le périmètre du bassin versant avec un véhicule de service

Durée du stage : 4 à 6 mois (à partir d’avril 2018)

Lieu du stage : ANGERS (Cité administrative) avec déplacements occasionnels

Candidature : CV et lettre de motivation à adresser à l’attention de Monsieur le Président de l’Etablissement public Loire avant le 15 janvier 2018 par voie électronique à l’adresse suivante : alexandre.delaunay@eptb-loire.fr

Renseignements :

Alexandre DELAUNAY, chargé de mission – animateur du SAGE Loir –

Mail : alexandre.delaunay@eptb-loire.fr    Tél : 02.41.86.63.16 ou 06.85.24.41.62

Emmanuelle BRAIBANT – Chargée du personnel

Mail : emmanuelle.braibant@eptb-loire.fr    Tél : 02.46.47.03.11

Adaptation de la gestion des barrages de Naussac et Villerest aux impacts du changement climatique

Une gestion anticipée et opérationnelle

L’Établissement public Loire mène depuis 2007 des actions visant l’adaptation au changement climatique. En effet, ce dernier est susceptible de réduire la disponibilité en eau dès le milieu du siècle sur le bassin de la Loire et ses affluents, également d’accentuer les situations extrêmes telles que les crues ou les sécheresses, entraînant des conséquences sur les activités socio-économiques et les milieux naturels.

Dans un souci d’anticipation opérationnelle, l’Établissement public Loire a étudié entre 2015 et 2017 l’impact du changement climatique et des évolutions socio-économiques sur le fonctionnement des deux barrages régulateurs.

Rôle et gestion des barrages, les grandes étapes du projet, défis futurs et adaptations, bilan et perspectives, l’Etablissement vient de publier un livret de vulgarisation, afin de rendre accessibles les résultats de ces travaux.

Pour aller plus loin, téléchargez les rapports d’études.

Etude d’adaptation du mode de gestion du barrage de Villerest
sous l’effet du changement climatique

 Phase 1 – Analyse de l’impact du changement climatique sur le fonctionnement du barrage de Villerest

Phase 2 – Analyse de l’impact combiné des évolutions socio-économiques et du changement climatique sur le fonctionnement du barrage de Villerest

Phase 3 – Elaboration d’une stratégie d’adaptation du mode de gestion du barrage de Villerest

Etude d’adaptation du mode de gestion du barrage de Naussac
sous l’effet du changement climatique

PHASE 1 : Bilan des données existantes et collecte des données nécessaires

PHASE 2 : Analyse de l’impact du changement climatique sur le fonctionnement du barrage de Naussac

PHASE 3 : Analyse de l’impact des évolutions socio-économiques sur le fonctionnement du barrage de Naussac

PHASE 4 : Elaboration d’une stratégie d’adaptation du mode de gestion des barrages