L’Etablissement public Loire, outil des collectivités au service de la prévention et la réduction du risque inondation

Après avoir assuré avec succès jusqu’à ces derniers mois le soutien d’étiage de l’Allier et de la Loire grâce aux ouvrages de Naussac (Lozère) et Villerest (Loire) – 2017 figurant au rang de 3ème année la plus sèche depuis la mise en service de ce dernier –, l’Etablissement public Loire se tient prêt à écrêter une éventuelle crue de la Loire, comme ce fut le cas en 2003, 2008 et 2016. L’ensemble du dispositif de protection assuré par le barrage de Villerest, propriété de l’Etablissement qui en assure la gestion, est maintenu en permanence afin d’être opérationnel dès les premiers instants d’une crue.

Par ailleurs, avec pour objectif le développement de la résilience des territoires, et ce dans une triple logique de solidarité de bassin, de mutualisation et d’économie d’échelle, l’Etablissement déploie un panel d’interventions en faveur de la prévention et de la réduction du risque inondation.

Pour ne citer que 3 exemples, en lien avec l’actualité, c’est dans ce contexte que s’inscrivent :

      • la poursuite de la co-construction avec les collectivités concernées du projet d’aménagement d’intérêt commun pour la gestion des infrastructures de protection contre les inondations, combinant celles dites «dures», du type barrages ou systèmes d’endiguement (cf. www.eptb-loire.fr/eloiretv-digues et www.eptb-loire.fr/paic) et celles dites «souples», telles que les zones d’expansion de crues (cf. www.eptb-loire.fr/zec)
      • la réduction de la vulnérabilité aux inondations du patrimoine culturel avec notamment, en ce début d’année européenne du patrimoine, la mise à disposition d’un outil d’autodiagnostic pour les propriétaires/gestionnaires des biens concernés (cf. www.eptb-loire.fr/reduction-de-vulnerabilite-des-biens-patrimoniaux)
      • l’accompagnement d’une trentaine de collectivités volontaires dans l’élaboration de leur plan de continuité d’activités (PCA), dont les résultats viennent d’être présentés lors de la réunion de restitution du 25 janvier à Orléans (cf. www.eptb-loire.fr/actu-pca).

     

Outil d’autodiagnostic de vulnérabilité des entreprises au risque inondation

Sur le bassin de la Loire et ses affluents, plus de 20 000 entreprises sont situées en zones inondables et les dommages potentiels sur les activités économiques en cas de crue exceptionnelle se chiffreraient en milliards d’euros. Cet enjeu majeur nécessite d’entreprendre de nouvelles actions de renforcement de la sensibilisation des entreprises au risque inondation.

S’appuyant sur l’expérience de la démarche de réduction de la vulnérabilité aux inondations des activités économiques du bassin de la Loire et ses affluents qu’il a conduite de 2007 à 2015, (Cf. Document de retour d’expérience consultable sur http://www.eptb-loire.fr/rvi-entreprises) l’Etablissement a proposé d’élaborer et de tester de nouvelles actions d’information/sensibilisation contribuant à la réduction de la vulnérabilité des entreprises.

ACTIONS PREVUES

  • L’élaboration et la mise à disposition d’un outil d’autodiagnostic pour l’ensemble des entreprises du bassin.
  • La mise en place d’une offre de diagnostic gratuit pour les entreprises jugées « prioritaires »  sur des territoires à enjeux
  • Une coopération avec un opérateur de recherche travaillant sur les sciences comportementales pour accompagner et observer (« étude de cas ») la manière dont l’opération est conduite.

 

Cette action fait l’objet d’une demande de subvention FEDER Loire.

Mise en application territoriale du dispositif de labellisation PAPI 3

 

Contexte :

L’Etablissement accompagne depuis plus de 30 ans les collectivités dans le domaine de la prévention et de la réduction du risque inondation, en leur apportant notamment un appui technique dans l’exercice de leurs missions.

A ce titre, il assure depuis septembre 2014 un appui aux collectivités dans l’élaboration des stratégies locales de gestion du risque d’inondation (SLGRI) qui entre progressivement dans une phase de mise en œuvre, au travers notamment la mise en place de Programmes d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI) d’intention.

Dans ce cadre, le stage consiste dans une application pratique du nouveau dispositif sur la base des études déjà menées par l’Etablissement (par exemple les études de vals dans la Nièvre, le Cher et le Giennois), ainsi qu’à l’échelle de Territoires à Risques Importants d’inondation (TRI) pour lesquels l’Etablissement assure la mise en œuvre des programmes d’actions, notamment celui des Vals d’Authion et de Loire, ou apporte un appui technique.

 

Missions principales :

Au sein du service prévention des inondations et sous la supervision du chargé de mission SLGRI, le stagiaire participera aux missions suivantes :

  • Compléter le retour d’expérience sur les éléments récurrents/innovants parmi ceux figurant dans les PAPI existants du bassin ou sur d’autres bassins,
  • Appliquer le nouveau dispositif sur la base des études déjà menées par l’Etablissement (par exemple les études de vals dans la Nièvre, le Cher et le Giennois), ainsi que des stratégies locales à l’échelle de Territoires à Risques Importants d’inondation (TRI) que l’Etablissement accompagne,
  • Co-construire / rédiger le rapport PAPI en tant que tel,
  • Préparer les pièces constitutives d’un dossier PAPI d’intention type en s’appuyant sur les éléments disponibles relativement au(x) territoire(s) concerné(s).

Ce travail nécessitera des prises de contact avec les acteurs concernés des services de l’Etat et des collectivités notamment et la participation aux réunions de travail.

Compétences souhaitées et qualités requises :

– Bac +4/+5 de formation prévention et gestion des risques

Connaissances/expertise en matière de :

– Prévention du risque d’inondation (procédure PAPI notamment)

– Hydraulique, hydrologie

– Aménagement du territoire

– Urbanisme (appréciable)

– Esprit d’initiative et de synthèse, aisance relationnelle et rédactionnelle, capacité d’animation

– Maitrise/utilisation des outils SIG (Q-GIS).

 

Rémunération : Gratification stagiaire + frais de mission

Déplacements : Des déplacements sont à prévoir dans le cadre du stage, notamment dans le secteur géographique du bassin de la Loire et ses affluents.

Durée du stage : 4 à 6 mois (à partir de mars 2018)

Lieu du stage : ORLEANS (EP Loire)

Candidature : CV et lettre de motivation à adresser au plus tard le 2 février 2018 à l’attention de Monsieur le Président de l’Etablissement public Loire, par voie électronique, à l’adresse suivante : claire.coudyser@eptb-loire.fr

Renseignements :

Maxime LE SOMMER, Chargé de mission SLGRI

Mail :  maxime.lesommer@eptb-loire.fr    Tél : 02.46.47.03.44

Emmanuelle BRAIBANT – Chargée du personnel

Mail : emmanuelle.braibant@eptb-loire.fr    Tél : 02.46.47.03.11