Eau rare, ô désespoir, ô sécheresse ennemie !

Cliquez sur l’image et visitez l’exposition virtuelle !

Pour la 4ème année consécutive, l’Établissement public Loire propose une exposition en huit panneaux, installés sur les grilles de ses locaux à Orléans. Après une présentation de ses missions (2015), la commémoration de la crue de 1866 (2016), la mobilisation en faveur de l’adaptation aux impacts du changement climatique (2017) ou encore de la préservation du patrimoine inondable (printemps 2018), l’Etablissement consacre cette 5ème exposition à la problématique de la sécheresse sur le bassin de la Loire et ses affluents.

Un choix qui ne doit rien au hasard. S’il est connu de longue date, le risque sécheresse s’avère particulièrement prégnant aujourd’hui et devrait être accentué par le changement climatique. Sa prise en considération a rang de priorité dans les missions de l’Etablissement public Loire, qui agit depuis plus de 35 ans en faveur de la gestion équilibrée et durable de la ressource en eau à l’échelle du bassin (gestion des réserves d’eau stratégiques de Naussac et de Villerest, études et animations territorialisées pour concilier les besoins des différents usages de l’eau et des milieux, anticipation des effets du changement climatique, etc.). D’où le parti pris de sensibiliser largement sur ce phénomène aux conséquences lourdes, ainsi que sur l’éventail de solutions disponibles, à commencer par la prévention.

En cette fin d’été, alors que le débit des rivières reste au plus bas et que diverses restrictions de consommation d’eau ont été prises dans un grand nombre de départements du bassin fluvial, force est de constater que la sécheresse est au coeur de l’actualité.

Une possibilité de pénurie d’eau
Le changement climatique devrait augmenter la probabilité des risques climatiques extrêmes, notamment les sécheresses. Leur gestion constitue donc un enjeu de politique publique pour l’ensemble du bassin de la Loire et ses affluents. Un approvisionnement adapté étant nécessaire au quotidien, il convient de s’atteler à deux tâches : économiser l’eau le plus possible et gérer au mieux les ressources disponibles.

Une indispensable solidarité amont-aval
L’Etablissement est propriétaire et gestionnaire de 2 barrages structurants pour la gestion de la ressource en eau sur le bassin fluvial : Naussac en Lozère, pour les étiages de l’Allier et de la Loire ; Villerest, dans le département de la Loire, pour ceux de la Loire. Afin de limiter les effets du manque d’eau (sécheresse hydrologique), un stockage est réalisé en amont en hiver. Il permet une réalimentation vers l’aval en période de basses eaux. Le soutien apporté par les deux retenues peut s’avérer très important, les débits naturels de la Loire et de l’Allier pouvant descendre à des niveaux très bas. En certains points de ces axes «réalimentés», c’est alors la quasi-totalité de l’eau qui est apportée par les barrages.

Un éventail de solutions
Des actions concrètes et complémentaires sont mises en œuvre, entre autres par les collectivités et les acteurs économiques. En même temps, chacun à son niveau, en modifiant ses habitudes, peut continuer à agir pour économiser l’eau.

Sur demande possibilité de mise à disposition de l’exposition sur bâche.

Téléchargez les 8 panneaux (.pdf)

Recensement des connaissances scientifiques sur les impacts du changement climatique en lien avec les interventions de l’Etablissement public Loire

 

Contexte :

Pour répondre aux enjeux de l’adaptation aux impacts du changement climatique sur le territoire du bassin fluvial, l’Etablissement public Loire mène et soutient différentes actions depuis 2007, qui ont permis notamment de :

  • développer la connaissance, notamment sur les effets observés et attendus du changement climatique sur le bassin de la Loire et ses affluents, ainsi que sur les vulnérabilités des activités humaines et des milieux associées.
  • contribuer à la mise en évidence de l’enjeu de l’adaptation à l’échelle du bassin fluvial, à travers le partage et la valorisation de la connaissance acquise, ainsi que le développement des échanges et des synergies entre la communauté scientifique et les acteurs de la décision publique.
  • engager l’intégration opérationnelle des connaissances acquises dans certaines de ses missions.

 

Objectifs et mission :

Dans cette logique d’intervention, le stage aura pour objectifs :

  • l’actualisation du recensement des résultats de projets de recherche sur les impacts du changement climatique sur le bassin de la Loire et ses affluents (déjà réalisé en 2007-2008, puis actualisé en 2014). Les connaissances recherchées porteront à la fois sur les évolutions observées et celles projetées.
  • l’analyse de ces résultats afin de restituer ceux qui intéressent particulièrement les interventions de l’Etablissement public Loire (gestion des barrages de Naussac et Villerest, d’infrastructures de protection contre les inondations, à savoir digues et zones d’expansion de crues, etc.) et qui seraient susceptibles d’être utilisés opérationnellement (intégration pour l’aide à la décision, la gestion, l’orientation de nouvelles actions).

 

Le travail comprendra également la capitalisation des résultats recensés en vue de leur réutilisation éventuelle et leur « traduction » permettant une compréhension par des non spécialistes.

Le stage s’appuiera sur un travail bibliographique ainsi que des entretiens ciblés, notamment avec des acteurs de la recherche concernés.

Stage d’une durée de 4 à 6 mois, sous la responsabilité du directeur du développement et de la gestion territorialisée.

Compétences souhaitées et Qualités requises

  • Niveau Master
  • Expérience ou connaissances de la recherche
  • Expérience ou connaissances dans les domaines de l’adaptation aux impacts du changement climatique, ainsi que de la gestion de l’eau et des risques associés à l’échelle d’un bassin.
  • Capacité d’analyse, de synthèse et rédactionnelle
  • Maîtrise de l’outil informatique et cartographique
  • Disponibilité et qualités relationnelles

 

Rémunération : Gratification stagiaire + frais de mission

Lieu du stage : ORLEANS (Etablissement public Loire)

Candidature : CV et lettre de motivation à adresser au plus tôt à l’attention de Monsieur le Président de l’Etablissement public Loire, par voie électronique, à l’adresse suivante : claire.coudyser@eptb-loire.fr

 Renseignements complémentaires :

Benoît ROSSIGNOL – Direction du développement et de la gestion territorialisée

(Tél. : 02.46.47.03.17 – Mail : benoit.rossignol@eptb-loire.fr)

Emmanuelle BRAIBANT – Chargée du personnel

(Tél : 02.38.64.34.86 – mail : emmanuelle.braibant@eptb-loire.fr)

Continuité écologique : des résultats tangibles

La notion de continuité écologique telle qu’on l’entend aujourd’hui se définit comme la libre circulation des organismes aquatiques et le bon déroulement du transport naturel des sédiments.

Pour contribuer à la reconquête de la qualité des milieux aquatiques et préserver les populations de poissons grands migrateurs, l’Établissement public Loire mène, depuis plus de 20 ans, différentes actions sur tout le bassin, que ce soit en termes de de mise en place et d’animation de démarches sur des axes fluviaux et ouvrages à fort enjeux, d’appui technique dans le cadre des Schémas d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE)
et des contrats territoriaux (CT), de réalisation de travaux sur les ouvrages propriété de l’Établissement d’assistance à maîtrise d’ouvrage en phase travaux ainsi que de partenariat financier.

Un appui technique, une expertise à disposition, des résultats tangibles, retrouvez l’ensemble du travail effectué dans ce 4 pages qui vient d’être publié .