Action d’appui aux collectivités propriétaires ou gestionnaires de digues

Il existe sur le bassin de la Loire et ses affluents près de 200 km de digues de protection contre les inondations appartenant à une cinquantaine de collectivités ou groupements de collectivités.

Les propriétaires et gestionnaires de ces ouvrages sont soumis aux obligations définies par la loi du 30 décembre 2006 sur l’eau et les milieux aquatiques, ainsi que les textes pris pour son application.

L’Établissement poursuit une mission d’appui aux collectivités propriétaires ou gestionnaires de digues, dans les démarches liées à la sécurisation de leurs ouvrages, notamment pour la réalisation d’études de dangers dans les vals de Loire, ou encore d’une étude sur le rôle du remblai ferroviaire Angers-Nantes.

couv_diguesCette mission, cofinancée par l’Europe (FEDER), comporte 4 volets.

  • Consolidation des informations figurant dans les bases de données relatives aux ouvrages, propriétaires et gestionnaires, et enjeux concernés
  • Information et  sensibilisation des propriétaires et gestionnaires sur leurs obligations
  • Analyse globale des actions à conduire avec une première estimation des coûts et des délais correspondants
  • Accompagnement aux collectivités pour la définition précise et le suivi des actions qu’elles ont à conduire.

A titre complémentaire, l’Etablissement est à l’initiative d’une analyse d’opportunité et de faisabilité d’un projet d’aménagement d’intérêt commun (PAIC) pour les ouvrages de protection sur l’ensemble du bassin fluvial, en partenariat avec la DREAL Centre-Val de Loire, l’IRSTEA et le CEREMA.

 

programme_journee_digues_051216L’Établissement  a organisé, le 5 décembre 2016, une ½ journée technique sur le thème la gestion des systèmes d’endiguement sur le bassin fluvial. En lien avec les réflexions menées sur l’évolution de la gestion des ouvrages de protection contre les inondations dans le cadre de la prise de compétence GEMAPI par les collectivités, cette ½ journée a permis notamment de restituer le bilan des évolutions récentes de la réglementation, d’évoquer les missions du gestionnaire de digues, ainsi que les modalités de financement.

Retrouvez l’ensemble des éléments de restitution !

Pour en savoir plus, rendez-vous sur les pages dédiées aux Digues des collectivités.

Audition d’experts en prospective – Vulnérabilité au changement climatique

15 décembre 2015 (Orléans) 

AUDITION_PROSPECTIVE_2015L’organisation de l’audition s’inscrivait en approfondissement de l’initiative ligérienne d’adaptation aux impacts du changement climatique lancée par l’Etablissement en 2007 (Cf. Audition prospective 2008).

Les résultats escomptés étaient d’obtenir une analyse prospective actualisée de l’évolution des usages de l’eau, des activités humaines et des milieux naturels sur le bassin de la Loire et ses affluents et de la vulnérabilité associée. Cette audition avait pour but de faciliter l’appréhension, par les parties intéressées par la démarche d’adaptation aux impacts du changement climatique sur le bassin fluvial, des enjeux à prendre en considération pour préparer et mettre en œuvre des mesures d’adaptation.

Elle a contribué à bouton_cpl’élaboration de projections socio-économiques et d’usages de l’eau sur le territoire du bassin fluvial, à partir de travaux existants à l’échelle nationale ou territorialisés. Dans le cadre de la réflexion sur l’adéquation ressources/usages de l’eau à l’échelle du bassin, une attention particulière a été portée sur le volet « usages ».

téléchargez le programme et la synthèse

VISIONNEZ LES PRESENTATIONS ET INTERVENTIONS

10h-10h15 : Ouverture des travaux par Planète Publique

10h15-11h : Véronique LAMBLIN – « Prospective de l’eau dans un contexte de changement climatique : éléments de cadrage »
PTT_LAMBLIN 

 

11h-11h45 : Didier PONT – « Etat des lieux hydroclimatique : rappel sur l’évolution prévisible du système Loire et impacts sur la biodiversité »

PTT_PONT 

11h45-12h30 : Nathalie. CECUTTI – Définir des stratégies territoriales pour répondre à l’enjeu d’adaptation au changement climatique : opportunités prospectives pour le bassin de la Loire.

PTT_CECUTTI 

14h00-14h45 : Bruno BARROCA – « Risque, vulnérabilité, résilience, comment envisager la mise en action ? »

PTT_BARROCA 

14h45-15h30 : Guillaume BENOÎT – « L’agriculture, la forêt et les sols face au triple défi climatique, alimentaire et paysager »

PTT_BENOIT 

15h30-16h15 : Marc BRUGIERE – « La production d’électricité est-elle vulnérable aux changements climatiques sur la Loire ?»

PTT_BRUGIERE

16h15-17h : Synthèse des enseignements de la journée


17h-17h15 : Allocution de clôture et remerciements par Claude GITTON, directeur général adjoint de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne et Jean-Claude EUDE, directeur général des services de l’Établissement public Loire.

Concours photo « Ma Loire »

Du 1er octobre au 16 novembre 2015

concours photo

Concours primé gratuit et ouvert à tous !

Pour participer :
Envoyez une photographie par mail d’une taille minimale de 1Mo à bibliotheque@vorey.fr

Renseignements, inscription et téléchargement du règlement : 04 71 01 15 21 ou www.biblisemblavez.fr ou www.vorey.fr .
Les photographies seront imprimées et exposées au salon des auteurs de la Haute-Loire 2015 le dimanche 22 novembre 2015 à Vorey.

Téléchargez l’affiche

Tableau de bord 2014 Recherche-Développement-Innovation relatif à la gestion intégrée du bassin de la Loire

L’Etablissement public Loire a souhaité réaliser ce tableau de bord dans l’objectif d’offrir une analyse claire et lisible de l’état de la Recherche-Développement-Innovation sur le fleuve et ses affluents en 2014, construite à partir d’éléments / d’indicateurs permettant une utilisation pour :

  • une description « objectivée » de la situation en 2014
  • une comparaison avec un état ultérieur et également avec d’autres bassins fluviaux, en France voire en Europe.

Le travail, qui a bénéficié d’un soutien financier de l’Europe (FEDER), a donc concerné à la fois la structuration d’un tableau de bord, et la production de ses éléments constitutifs pour la situation en 2014.

A la charnière entre le plan Loire III et le plan Loire IV, il constitue une contribution supplémentaire pour éclairer les prises de décision et l’orientation des actions à impulser.

Il est restitué dans deux documents :

  • le tableau de bord, qui met en exergue les résultats principaux de l’étude,
  • le rapport complet, qui présente la méthodologie, comment ont été élaborés les indicateurs et quelles sont leurs limites, quelles sont les pistes qui pourraient être envisagées pour y remédier, quelles sont les sources des données.

Les éléments clés ont été restitués le 25 septembre 2015 à l’occasion des sessions d’échanges scientifiques et techniques « Loire & Affluents, l’innovation au service du bassin » (voir la présentation).

Aperçu des résultats

Le tableau de bord met en évidence l’effet structurant du plan Loire dans l’émergence de travaux de recherche, notamment en finançant la majorité des projets de recherche et en participant aux financements de thèses et de post-doctorats.

Il présente des éléments descriptifs des projets répertoriés (par catégories, dates de début, durée, thématique principale, financement, …).

Il décrit également la structuration des acteurs de la recherche autour du bassin de la Loire et ses affluents (organismes porteurs / partenaires de projets), avec une prédominance des organismes et unités de recherche localisés sur le bassin fluvial, non exclusive toutefois.

La bibliométrie confirme cette importance des organismes de recherche sur le bassin, tout en montrant les travaux d’autres équipes, notamment sur la thématique du fleuve et la biodiversité, dans des domaines où le fleuve n’est que le terrain et l’objet de recherche est autre.

L’analyse des thèses, en augmentation, souligne le dynamisme de la recherche, tant au niveau de la production scientifique que par la formation de jeunes chercheurs.

02

Connaitre et réduire le risque d’inondation dans les vals du Giennois

Dans le cadre du plan Loire III, l’Etablissement a engagé en décembre 2013 une réflexion destinée à améliorer la connaissance du risque d’inondation et à réduire les conséquences dommageables des crues dans les vals de Loire compris entre Beaulieu-sur-Loire et Bonny-sur-Loire, à l’amont, et Saint-Gondon et Nevoy à l’aval.

ILLUSTRATION_GIENNOIS

Au terme de 18 mois de travail, grâce à l’implication des élus et agents des col­lectivités, des services de l’État et d’autres partenaires du territoire (chambres consu­laires, associations…), il a été établi :

  • Un diagnostic approfondi du risque inondation (phase 1) permettant de connaitre et comprendre les mécanismes d’inondation, appréhender et évaluer les conséquences dommageables sur le territoire, et enfin, de définir les secteurs les plus vulnérables.

Phase 1

Cette première étape a été présentée en réunion publique le 19 juin 2014 à Gien et sous la forme d’une plaquette d’information intitulée « Connaître et comprendre le risque d’inondation dans les vals du Giennois » (cliquez sur l’image pour la télécharger).

PDG plaquette RP1

  • un programme d’actions concerté (phase 2) recensant l’ensemble des mesures envisagées pour réduire de manière adaptée et durable le risque d’inondation dans les différents vals du Giennois.

Phase 2

Cette seconde étape a été présentée en réunion publique le 04 juin 2015 à Gien et sous la forme d’une plaquette d’information intitulée « Agir pour réduire le risque d’inondation dans les vals du Giennois » (cliquez sur l’image pour la télécharger).

PDG plaquette RP2

Pour assurer la réalisation des actions identifiées, il apparaît nécessaire de les intégrer dans un dispositif global permettant d’assurer son animation, sa mise en œuvre et son financement. Cela, dans une logique de mutualisation de moyens, de solidarité et de cohérence de bassin.

A ce titre, l’établissement propose aux élus et partenaires locaux d’initier une démarche collective  et concertée pour la mise en œuvre d’une stratégie territorialisée de réduction du risque d’inondation à l’échelle des vals de Loire du Giennois, du Cher et de la Nièvre, laquelle se traduirait par la mise en place d’un Programme d’Actions de Prévention des Inondations (PAPI) porté par l’Etablissement public Loire.

Lien vers l’étude des vals de Loire dans les départements du Cher et de la Nièvre : ICI

Pour aller plus loin

L’Etablissement public Loire au service du bassin de la Loire et ses affluents

Situé aux 1er et 2ème étages de l’ancienne école d’artillerie de la Motte Sanguin, au 2 Quai du Fort Alleaume à Orléans, l’Etablissement présente une exposition consacrée au bassin de la Loire et ses affluents, du 10 septembre au 15 octobre 2015.

Avec une disposition sur les grilles extérieures du bâtiment participant à la valorisation du patrimoine architectural de la ville d’Orléans, cette exposition sera visible du plus grand nombre à la fois de par sa situation géographique et du fait du Festival de Loire qui accueille, à chaque édition, des centaines de milliers de visiteurs.

Au travers des 8 panneaux laissant une large place aux photographies et illustrations accompagnées de textes explicatifs clairs et concis, petits et grands voyageront sur le territoire du plus grand bassin fluvial français en parcourant les divers champs d’intervention de  l’Etablissement :  Le bassin de la Loire et ses affluents en chiffres – L’Etablisssement public Loire, un outil au service des collectivités – L’exploitation des ouvrages de Naussac et Villerest –  La prévention et la réduction du risque inondation – La stimulation de la recherche, du développement et de l’innovation – L’aménagement et la gestion des eaux – La biodiversité et la continuité écologique – La valorisation du patrimoine.

L’occasion sera également donnée de découvrir les repères de crue et panneau d’information matérialisés sur les clôtures de l’enceinte du bâtiment (Boulevard de la Motte Sanguin). Dans le cadre d’une initiative que l’Etablissement accompagne depuis 2012 auprès des communes qui le souhaitent, ces éléments témoignent de la démarche exemplaire engagée en la matière par la Ville d’Orléans, d’informer et de sensibiliser le plus grand nombre au risque inondation.

Par ailleurs, afin d’illustrer son rôle d’animation et de conseil, l’Etablissement organise, les 24 et 25 septembre, au titre de la stimulation de la recherche, du développement et de l’innovation au service du bassin fluvial, 4 sessions d’échanges scientifiques et techniques (www.eptb-loire.fr/recherche-gestion-2015) sur :

– la territorialisation de l’adaptation aux impacts du changement climatique
– l’acceptation des zones d’expansion de crues
– la négociation des compensations écologiques
– l’ouvrage de référence La Loire fluviale et estuarienne : un milieu en évolution.

Consultez l’animation en ligne.

PANNEAUX_1200X2200_EPL_2015_BD_2_Page_1 PANNEAUX_1200X2200_EPL_2015_BD_2_Page_2 PANNEAUX_1200X2200_EPL_2015_BD_2_Page_3 PANNEAUX_1200X2200_EPL_2015_BD_2_Page_4 PANNEAUX_1200X2200_EPL_2015_BD_2_Page_5 PANNEAUX_1200X2200_EPL_2015_BD_2_Page_6 PANNEAUX_1200X2200_EPL_2015_BD_2_Page_7 PANNEAUX_1200X2200_EPL_2015_BD_2_Page_8