L’Etablissement public Loire, outil des collectivités au service de la prévention et la réduction du risque inondation

Après avoir assuré avec succès jusqu’à ces derniers mois le soutien d’étiage de l’Allier et de la Loire grâce aux ouvrages de Naussac (Lozère) et Villerest (Loire) – 2017 figurant au rang de 3ème année la plus sèche depuis la mise en service de ce dernier –, l’Etablissement public Loire se tient prêt à écrêter une éventuelle crue de la Loire, comme ce fut le cas en 2003, 2008 et 2016. L’ensemble du dispositif de protection assuré par le barrage de Villerest, propriété de l’Etablissement qui en assure la gestion, est maintenu en permanence afin d’être opérationnel dès les premiers instants d’une crue.

Par ailleurs, avec pour objectif le développement de la résilience des territoires, et ce dans une triple logique de solidarité de bassin, de mutualisation et d’économie d’échelle, l’Etablissement déploie un panel d’interventions en faveur de la prévention et de la réduction du risque inondation.

Pour ne citer que 3 exemples, en lien avec l’actualité, c’est dans ce contexte que s’inscrivent :

      • la poursuite de la co-construction avec les collectivités concernées du projet d’aménagement d’intérêt commun pour la gestion des infrastructures de protection contre les inondations, combinant celles dites «dures», du type barrages ou systèmes d’endiguement (cf. www.eptb-loire.fr/eloiretv-digues et www.eptb-loire.fr/paic) et celles dites «souples», telles que les zones d’expansion de crues (cf. www.eptb-loire.fr/zec)
      • la réduction de la vulnérabilité aux inondations du patrimoine culturel avec notamment, en ce début d’année européenne du patrimoine, la mise à disposition d’un outil d’autodiagnostic pour les propriétaires/gestionnaires des biens concernés (cf. www.eptb-loire.fr/reduction-de-vulnerabilite-des-biens-patrimoniaux)
      • l’accompagnement d’une trentaine de collectivités volontaires dans l’élaboration de leur plan de continuité d’activités (PCA), dont les résultats viennent d’être présentés lors de la réunion de restitution du 25 janvier à Orléans (cf. www.eptb-loire.fr/actu-pca).

     

Outil d’autodiagnostic de vulnérabilité des entreprises au risque inondation

Sur le bassin de la Loire et ses affluents, plus de 20 000 entreprises sont situées en zones inondables et les dommages potentiels sur les activités économiques en cas de crue exceptionnelle se chiffreraient en milliards d’euros. Cet enjeu majeur nécessite d’entreprendre de nouvelles actions de renforcement de la sensibilisation des entreprises au risque inondation.

S’appuyant sur l’expérience de la démarche de réduction de la vulnérabilité aux inondations des activités économiques du bassin de la Loire et ses affluents qu’il a conduite de 2007 à 2015, (Cf. Document de retour d’expérience consultable sur http://www.eptb-loire.fr/rvi-entreprises) l’Etablissement a proposé d’élaborer et de tester de nouvelles actions d’information/sensibilisation contribuant à la réduction de la vulnérabilité des entreprises.

ACTIONS PREVUES

  • L’élaboration et la mise à disposition d’un outil d’autodiagnostic pour l’ensemble des entreprises du bassin.
  • La mise en place d’une offre de diagnostic gratuit pour les entreprises jugées « prioritaires »  sur des territoires à enjeux
  • Une coopération avec un opérateur de recherche travaillant sur les sciences comportementales pour accompagner et observer (« étude de cas ») la manière dont l’opération est conduite.

 

Cette action fait l’objet d’une demande de subvention FEDER Loire.

PCA : 27 collectivités accompagnées par l’Etablissement public Loire

27 collectivités, dont 23 services stratégiques accompagnés, une quinzaine d’exercices réalisés avec une implication forte de ces dernières et de leurs partenaires…

L’Etablissement fait le bilan de l’appui qu’il leur a apporté au cours des 2 démarches dans un ACTU’PCA.

 

 

 

 


23 services stratégiques accompagnés par l’Etablissement public Loire.

Adaptation de la gestion des barrages de Naussac et Villerest aux impacts du changement climatique

Une gestion anticipée et opérationnelle

L’Établissement public Loire mène depuis 2007 des actions visant l’adaptation au changement climatique. En effet, ce dernier est susceptible de réduire la disponibilité en eau dès le milieu du siècle sur le bassin de la Loire et ses affluents, également d’accentuer les situations extrêmes telles que les crues ou les sécheresses, entraînant des conséquences sur les activités socio-économiques et les milieux naturels.

Dans un souci d’anticipation opérationnelle, l’Établissement public Loire a étudié entre 2015 et 2017 l’impact du changement climatique et des évolutions socio-économiques sur le fonctionnement des deux barrages régulateurs.

Rôle et gestion des barrages, les grandes étapes du projet, défis futurs et adaptations, bilan et perspectives, l’Etablissement vient de publier un livret de vulgarisation, afin de rendre accessibles les résultats de ces travaux.

Pour aller plus loin, téléchargez les rapports d’études.

Etude d’adaptation du mode de gestion du barrage de Villerest
sous l’effet du changement climatique

 Phase 1 – Analyse de l’impact du changement climatique sur le fonctionnement du barrage de Villerest

Phase 2 – Analyse de l’impact combiné des évolutions socio-économiques et du changement climatique sur le fonctionnement du barrage de Villerest

Phase 3 – Elaboration d’une stratégie d’adaptation du mode de gestion du barrage de Villerest

Etude d’adaptation du mode de gestion du barrage de Naussac
sous l’effet du changement climatique

PHASE 1 : Bilan des données existantes et collecte des données nécessaires

PHASE 2 : Analyse de l’impact du changement climatique sur le fonctionnement du barrage de Naussac

PHASE 3 : Analyse de l’impact des évolutions socio-économiques sur le fonctionnement du barrage de Naussac

PHASE 4 : Elaboration d’une stratégie d’adaptation du mode de gestion des barrages

COMITE SYNDICAL DU 25 OCTOBRE 2017

Le Comité syndical s’est réuni en séance plénière le 25 octobre à Orléans, sous la présidence de Daniel Fréchet.

Pour la partie financière, on retiendra l’accueil favorable réservé aux orientations budgétaires 2018, ainsi que le vote de la 3ème décision modificative pour l’exercice 2017.

Sur le plan opérationnel, on notera
plus particulièrement des points d’information ou décisions en lien avec des actions relatives à l’exploitation des ouvrages de Naussac et Villerest, à la prévention
et la réduction du risque inondation, à l’aménagement et la gestion des eaux.

Par ailleurs, le Comité syndical a voté à l’unanimité la désignation du Président comme représentant de l’Etablissement au Comité de bassin Loire-Bretagne.

Retrouvez les principales décisions dans la synthèse,  le diaporama de la séance (ci-dessous) ainsi que l’ensemble des délibérations du 25 octobre.

Accédez point par point au dossier de séance

Projet d’ordre du jour ; Pt 1 ; Pt 2 ; Pt 3 ; Pt 4 ; Pt 5 ; Pt 6 ; Pt 7 ; Pt 8 ; Pt 9 ; Pt 10 ; Pt 11 ; Pt 12 ; Pt 13 ; Pt 14

Stage Actualisation du recensement des résultats de projets de recherche sur l’impact du changement climatique en lien avec les interventions de l’Etablissement public Loire

 

Contexte :

Pour répondre aux enjeux de l’adaptation aux impacts du changement climatique sur le territoire du bassin fluvial, l’Etablissement public Loire a mené et soutenu différentes actions depuis 2007, qui ont permis notamment de :

  • développer la connaissance, notamment sur les effets observés et attendus du changement climatique sur le bassin de la Loire et ses affluents, ainsi que sur les vulnérabilités des activités humaines et des milieux associées.
  • contribuer à la mise en évidence de l’enjeu de l’adaptation à l’échelle du bassin fluvial, à travers le partage et la valorisation de la connaissance acquise, ainsi que le développement des échanges et des synergies entre la communauté scientifique et les acteurs de la décision publique.
  • engager l’intégration opérationnelle des connaissances acquises par certains opérateurs dans certaines de leurs missions.

 

Objectifs et mission :

Le stage aura pour objectifs :

  • l’actualisation du recensement des résultats de projets de recherche sur l’impact du changement climatique sur le bassin de la Loire et ses affluents (déjà réalisé en 2007-2008, puis actualisé en 2014).
  • l’analyse de ces résultats afin d’en restituer ceux qui intéressent particulièrement les interventions de l’Etablissement public Loire, et qui seraient susceptibles d’être utilisés opérationnellement (intégration pour l’aide à la décision, la gestion, l’orientation de nouvelles actions).

 

Le travail comprendra également la capitalisation des résultats recensés en vue de leur réutilisation éventuelle et leur « traduction » permettant une compréhension par des non spécialistes.

Le stage s’appuiera sur un travail bibliographique ainsi que des entretiens ciblés, notamment avec des acteurs de la recherche concernés.

Stage d’une durée de 4 à 6 mois, sous la responsabilité du directeur du développement et de la gestion territorialisée.

Compétences souhaitées et Qualités requises

  • Niveau Master
  • Expérience ou connaissances de la recherche (impacts du changement climatique, gestion de l’eau et des risques associés)
  • Expérience ou connaissances sur l’adaptation aux impacts du changement climatique ainsi que dans les domaines d’interventions de l’EP Loire.
  • Capacité d’analyse, de synthèse et rédactionnelle
  • Maîtrise de l’outil informatique et cartographique
  • Disponibilité et qualités relationnelles

 

Rémunérations : Stagiaire

Poste à pourvoir : à partir d’octobre 2017

Renseignements complémentaires sur le poste :

Benoît ROSSIGNOL – Direction du développement et de la gestion territorialisée

(Tél. : 02.46.47.03.17 – Mail : benoit.rossignol@eptb-loire.fr)

Emmanuelle BRAIBANT – Chargée du personnel

(Tél : 02.38.64.34.86 – mail : emmanuelle.braibant@eptb-loire.fr)

EXPO : CHANGEMENT CLIMATIQUE SUR LE BASSIN DE LA LOIRE ET SES AFFLUENTS

L’Établissement propose une exposition grand public sur les grilles de ses locaux au 2 quai du Fort Alleaume à Orléans, ayant pour thème le changement climatique. Composée de 8 panneaux, elle met en regard des résultats issus de travaux scientifiques et des exemples d’actions d’adaptation concrètes en lien avec les impacts du changement climatique sur le bassin de la Loire.

Afin d’être vue par le plus grand nombre, cette exposition est déclinée en visite virtuelle offrant bon nombre de liens permettant aux plus intéressés d’aller plus loin dans l’information et la réflexion.

Bonne visite !
Téléchargez la version imprimable.

Le 20 septembre, Daniel Fréchet, Président de l’Etablissement public Loire, présentait l’exposition devant les délégués de l’Etablissement, de Claude GITTON, Directeur général adjoint de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne, Nicolas MEYER, Chef de la délégation de bassin Loire-Bretagne, DREAL Centre-Val de Loire, DREAL de bassin, André TELASCO, EDF, Attaché de bassin Loire Bretagne.

COMITE SYNDICAL DU 5 JUILLET 2017

Le Comité syndical s’est réuni en séance plénière le 5 juillet à Orléans, sous la présidence de Daniel Fréchet.

Au vu des évènements marquants et dévastateurs ayant touché la Haute-Loire en juin 2017, comme en atteste la revue de presse produite pour la réunion du Comité syndical, le Président, au nom de l’ensemble des délégués, a souhaité adresser un message de solidarité aux collectivités membres plus directement concernées : le Département de la Haute-Loire et la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Concernant plus particulièrement l’ordre du jour, on retiendra pour la partie financière le vote de la Décision Modificative n°2 des budgets principal et annexe pour 2017.

Sur le plan opérationnel, on notera des points d’information ou décisions en lien avec des actions relatives à l’exploitation des ouvrages de Naussac et Villerest, à la prévention et la réduction du risque inondation, à l’aménagement et la gestion des eaux, ainsi qu’à la valorisation du patrimoine.

 

 

Retrouvez les principales décisions dans la synthèse,  le diaporama de la séance (ci-dessous) ainsi que l’ensemble des délibérations du 5 juillet.

Accédez point par point au dossier de séance :

E-LOIRE.TV, CONSACREE A LA GESTION DES OUVRAGES DE PROTECTION CONTRE LES INONDATIONS

L’Etablissement public Loire présente le 5ème numéro de son webzine, en date de juillet 2017 et entièrement consacré à la gestion des ouvrages de protection contre les inondations. Barrages, digues, levées, ponts, canaux, écluses ou déversoirs… En zone rurale ou au coeur des villes… Chacun a son histoire, sa particularité et son mode de gestion.

Elus, techniciens des collectivités et de l’Etat, scientifiques,… dressent un véritable panorama historique et géographique pour se pencher plus particulièrement sur la mise en oeuvre des nouvelles modalités de gestion des systèmes d’endiguement.

BANDE ANNONCE

E-LOIRE.TV 5, l’intégrale

JOURNEE SUR LES COOPERATIONS EUROPEENNES

L’Etablissement a organisé deux temps d’échanges le 21 septembre 2017 (Orléans, 2 quai du Fort Alleaume) en lien avec le 8ème Festival de Loire d’Orléans.

Les deux thématiques retenues ont mis en avant des coopérations européennes.

9h30 – 12h30 :  OUTILS DE MESURE ET FORMES DE RECONNAISSANCE DE LA QUALITE DE LA PREVENTION DES INONDATIONS

Ouverture : Mise en perspective nationale :
Jacques FAYE, Ministère de la Transition écologique et solidaire

Rôle du PAVILLON ORANGE au titre de la sauvegarde et protection des populations face aux risques et menaces majeurs – Célia BELLANGE, Haut comité Français pour la Défense Civile

 

GRAND PRIX D’AMENAGEMENT en terrains inondables constructibles, une contribution à l’innovation en termes d’anticipation et d’adaptation – Denis CROZIER, CEREMA

  

Resilient Cities, la dynamique RESEAU au service de la stratégie des villes – Sébastien MAIRE, Ville de Paris (témoignage vidéo)
 

Communication faite devant le Conseil de Paris lundi 25/09/2017 sur la stratégie de Résilience de la ville de Paris

Mise en place des plans de continuité d’activité : un premier pas vers la STANDARDISATION de la gestion de crise – Bastien DAIRE et Olivier VELIN, Ernst & Young

  

Amélioration des conditions de résilience des territoires bordant des fleuves endigués : développement d’outil spatial d’AIDE A LA DECISION pour la programmation urbaine – Charlotte HEINZLEF, Doctorante, Université d’Avignon

 

RETOUR D’EXPERIENCES du bassin de l’Elbe en Allemagne – Sven SCHULZ, Ministère de l’environnement, de l’agriculture et de la gestion de l’eau de Saxe-Anhalt

 

14h00 – 17h00 : DIMENSION RECREATIVE DES FLEUVES ET COURS D’EAU DANS LES METROPOLES

Aménagement de l’Ebre à Saragosse, reconquête des berges du fleuve – Francisco PELLICER, Université de Saragosse – AGUDEMA (Groupe de recherche : Agua, Derecho y Medio Ambiente – Eau, Droit et Environnement)

  

Les rivières urbaines, des espaces marqués par l’histoire des loisirs de masse – Frederic DELAIVE, chercheur membre associé au Laboratoire TEMPORA EA 7468 – Université Rennes 2

  

Echange d’expériences au sein du Riverside Cities Network – Camille CHOWAH, Comité départemental du tourisme du Val-de-Marne

 

Habiter l’eau dans le site Val de Loire patrimoine mondial : attentes et projets – Myriam LAIDET, Mission Val de Loire Patrimoine Mondial

  

Regards croisés sur la Loire à Nantes : Retrouver le lien avec la Loire et réinventer le centre-ville – Rémy DAVID, Nantes Métropole

 

La problématique vue d’Allemagne : témoignage sur l’Elbe de la ville de Magdebourg – Sven SCHULZ, Ministère de l’environnement, de l’agriculture et de la gestion de l’eau de Saxe-Anhalt

 

SOUTIEN D’ETIAGE DE LA LOIRE ET DE L’ALLIER

La fin de l’année 2016 et le premier semestre 2017 ont été marqués par un déficit pluviométrique important sur l’ensemble du bassin ligérien, à l’exception de l’amont. Cette situation a permis aux ouvrages de Villerest (Loire) et Naussac (Lozère)(1) – propriété de l’Etablissement public Loire qui en assure la gestion – de commencer leur remplissage dès la fin de la campagne de soutien d’étiage en novembre 2016.

La retenue de Villerest a ainsi été remontée à un volume de 130 Mm3 dès décembre 2016, puis gérée à cote constante. La retenue du barrage de Naussac, quant à elle, a pu bénéficier des apports du Chapeauroux (affluents de l’Allier) et d’un complément de pompage dans l’Allier. Cela a permis de disposer de 96 % de son volume nominal début juin 2017.

Le Comité de Gestion des Retenues de Naussac et de Villerest et des Etiages Sévères(2) (CGRNVES), lors de sa réunion du 21 juin dernier, a retenu les objectifs de soutien d’étiage suivants :

Allier :

    • 5,5 m3/s à la confluence entre l’Allier et le Chapeauroux,
    • 6 m3/s à Vieille Brioude,
    • 13 m3/s à Vic le Comte.

Loire :

  • 12 m3/s au pied du barrage de Villerest,
  • Entre 50 et 60 m3/s à Gien, selon le volume disponible à Naussac à la date de passage du débit reconstitué sous les 60 m3/s.

Sur l’Allier, les premiers lâchers d’eau par le barrage de Naussac ont eu lieu le 12 juin avec un débit de 1,5 m3/s. Depuis fin juin, les trois points objectifs sont assurés quotidiennement. Un lâcher maximum à 6 m3/s a été réalisé durant la journée du 19 juillet, lorsque les températures ont atteint plus de 30 °C.

Sur la Loire, les premières prévisions(3) datant de juin présageaient un passage du débit à Gien en deçà de 60 m3/s dans la seconde partie du mois de juillet. Finalement des lâchers d’eau ont été nécessaires dès la mi-juillet à la fois pour le pied d’ouvrage et Gien. Compte tenu de l’état de remplissage de Naussac et de la date de début de soutien, l’objectif retenu est de 55 m3/s.

Depuis le début du soutien d’étiage, le barrage de Naussac a ainsi déstocké près de 10 Mm3, Villerest 3,6 Mm3. Actuellement, leurs taux de remplissage sont respectivement de 91% et 98%. A titre indicatif, à la même date :

  • en 2003 (étiage le plus sévère) : Naussac avait déjà déstocké 57 Mm3, Villerest 52 Mm3
  • en 2015 (étiage le plus long) : Naussac avait déstocké 31 Mm3, Villerest 6 Mm3.

L’ensemble des informations liées à la campagne de soutien d’étiage 2017 (évolution des débits aux différents points objectifs, consignes de lachûres aux barrages, …) est disponible sur le site etiage.eptb-loire.fr.

Téléchargez le communiqué de presse


(1) La retenue de Villerest située sur la Loire dans le département de la Loire et celle de Naussac située sur le Donozau, affluent de l’Allier en Lozère, ont une capacité respective de 130 Mm3 et 190 Mm3. (2) Chaque année, le CGRNVES fixe les objectifs de soutien d’étiage sur l’Allier et la Loire. Le Préfet Coordonnateur de bassin qui le préside peut décider de modifier les objectifs si les conditions hydrologiques le rendent nécessaires. (3) Prévisions émises par EDF-DTG pour le CGRNVES, représentant des débits moyens journaliers à Gien jusqu’au 31 décembre, calculés avec une approche probabiliste à partir de l’historique climatologique 1955-2016.

COMITE SYNDICAL DU 22 MARS 2017

Le Comité syndical s’est réuni en séance plénière le 22 mars à Orléans, sous la présidence de Daniel FRÉCHET.

Pour la partie financière, on retiendra le vote du Compte Administratif 2016 et du Budget
supplémentaire 2017. Sur le plan opérationnel, on notera plus particulièrement des points
d’information ou décisions en lien avec des actions relatives à l’exploitation des ouvrages de Naussac et Villerest, à la prévention et la réduction du risque inondation, à l’aménagement et la gestion des eaux, ainsi qu’à la valorisation du patrimoine.

 

Retrouvez les principales décisions dans la synthèse,  le diaporama de la séance (ci-dessous) ainsi que l’ensemble des délibérations du 22 mars.

Téléchargez le dossier de séance :

Projet d’ordre du jour ; Pt 1 ; Pt 2 ; Pt 3 ; Pt 4 ; Pt 5 ; Pt 6 ; Pt 7 ; Pt 8 ; Pt 9 ; Pt 10 ;
Pt 11 ; Pt 12 ; Pt 13 ; Pt 14 ; Pt 15 ; Pt 16