• 117.800 km2 de superficie
  • Un fleuve de 1.012 km de long
  • 9 principaux affluents : Allier, Cher, Indre,
    Vienne, Arroux, Loir, Sarthe, Mayenne, Maine
  • 600 km de levées protégeant 100.000 hectares de zones inondables
  • 1 ouvrage écrêteur de crues (Villerest)
  • 2 ouvrages de soutien d’étiage (Naussac et Villerest)
  • 15 déversoirs entre le bec d’Allier et Saint Florent Le Vieil
  • 9 régions
  • 30 départements
  • 5.930 communes
  • 8,3 millions d’habitants, soit 15 % de la population française
  • 2.500 espèces d’invertébrés aquatiques
  • 42 espèces de poissons dont 7 migratrices
      • 18 espèces d’amphibiens
      • 11 espèces de reptiles
      • Plus de 240 espèces de mammifères
      • 1.300 espèces végétales

L’Etablissement public Loire, au service des 50 collectivités (7 Régions, 16 Départements, 18 Villes/Agglomérations/Métropoles et 9 Syndicats intercommunaux) qui le composent actuellement, contribue depuis plus de 30 ans à la cohérence des actions menées sur l’ensemble du bassin de la Loire et ses affluents.

Maître d’ouvrage d’opérations menées à cette échelle, avec un caractère interrégional ou interdépartemental, ses réalisations innovantes se concentrent sur la gestion des ressources en eau des ouvrages de Naussac et Villerest,

la prévention et la réduction du risque inondation, la stimulation de la recherche, du développement et de l’innovation, l’aménagement et la gestion des eaux ainsi que la valorisation du patrimoine.

Les ouvrages de Naussac et Villerest sont propriété de l’Établissement qui en assure la gestion dans le cadre d’un règlement d’eau.

Naussac, situé sur le Donozau, affluent de l’Allier (Lozère), pour le soutien des étiages de l’Allier et de la Loire permettant de satisfaire les différents usages de l’eau (alimentation en eau potable, irrigation…) et la préservation du milieu naturel.

Villerest, situé sur la Loire, en amont de Roanne (Loire), pour le soutien des étiages sur la Loire et pour l’écrêtement des crues de grande ampleur, contribuant à réduire de façon significative le risque inondation jusqu’en Loire-Atlantique.

Ces deux ouvrages ont déjà démontré toute leur efficacité tant en soutien d’étiage (216 millions de mètres cubes d’eau de déstockées entre mai et novembre 2003), qu’en écrêtement de crue, avec le barrage de Villerest réduisant de manière significative les hauteurs d’eau jusqu’à l’aval (-1,88 m à Roanne, -0,40 m à Orléans en 2008).

Sur le bassin de la Loire et ses affluents, le risque inondation est bien réel avec plus de 2.000 communes concernées.

L’Etablissement public Loire s’implique, depuis sa création, en faveur de la prévention et la réduction de ce risque. Ses interventions empruntent la forme soit d’actions de bassin, soit d’actions territorialisées, par exemple en Loire moyenne et sur le bassin de la Maine. Il mène des études de prévention, prévision, protection et élabore des programmes d’actions concertés afin de réduire les risques et les dommages potentiels. Dans ce cadre ont également été développées des modélisations (hydraulique, prévision).

De par son savoir-faire, il appuie techniquement les collectivités dans l’élaboration de leur plan de continuité d’activité, la réparation à la gestion de crise (PCS), le recensement et la matérialisation des repères de crue, la sécurisation de leurs ouvrages de protection, la mise en place de leur stratégie locale.

L’Établissement a également porté une démarche de réduction de la vulnérabilité aux inondations des activités économiques à l’échelle du bassin, permettant aux entreprises de bénéficier d’un diagnostic et d’un accompagnement dans la réalisation de mesures de réduction de leur vulnérabilité. Fin 2014, plus de 20.000 entreprises ont été sensibilisées, plus de 2.300 diagnostics réalisés et des centaines de mesures mises en oeuvre.

Afin de répondre aux problématiques actuelles et futures du bassin de la Loire et ses affluents, également d’améliorer la conduite de ses missions, l’Etablissement public Loire initie des projets de recherche, de développement et d’innovation.

Il s’attache à mettre en évidence et à partager les résultats de ces travaux, à renforcer les liens entre chercheurs et gestionnaires, reconnaissant ainsi le caractère stratégique de l’appui scientifique au service de la décision publique.

À titre d’exemple, l’Etablissement assure la maîtrise d’ouvrage de l’initiative d’adaptation aux impacts du changement climatique pour les régimes d’inondation et de sécheresse sur le bassin de la Loire. Les projections pour le milieu du siècle indiquent une augmentation significative des températures et de l’évapotranspiration entraînant une diminution des débits moyens(de -20 à -50 %) et des débits d’étiage sur la Loire ; les incertitudes concernant les crues dans le futur restent, quant à elles, importantes.

L’Établissement est également à l’origine du développement du plateau collaboratif d’échange du plan Loire III (www.plan-loire.fr).

L’Etablissement public Loire participe à la définition et à la mise en oeuvre de la politique de l’eau, tant pour sa gestion qualitative que quantitative, la préservation des milieux aquatiques ainsi que le maintien et la restauration de la biodiversité.

L’Etablissement porte, à la demande des Commissions Locales de l’Eau, 9 Schémas d’Aménagement et de Gestion des Eaux (Allier aval, Cher amont, Cher aval, Haut Allier, Loir, Loire en Rhône-Alpes, Sioule, Val Dhuy- Loiret, Yèvre-Auron) représentant une superficie de plus de 30 % du bassin de la Loire. Ces outils de planification, réalisés à l’échelle de bassins

hydrographiques, fixent des objectifs d’utilisation, de mise en valeur et de protection de la ressource en eau et des milieux aquatiques.

L’Etablissement assure également l’animation de programmes d’actions sur la vallée de l’Allier ainsi que sur l’axe Cher pour lequel le rétablissement de la continuité écologique constitue un enjeu majeur.

Pour favoriser le rétablissement de la libre circulation des organismes aquatiques et le bon déroulement du transport sédimentaire, l’Etablissement est maître d’ouvrage ou partenaire (financier et technique) d’études, d’opérations d’aménagement ou d’effacement de barrages et seuils.

Depuis une vingtaine d’années déjà, il s’implique dans la préservation des poissons migrateurs, plus particulièrement dans le cadre d’une démarche multipartenariale, en assurant la maîtrise d’ouvrage de l’opération de repeuplement en saumons sauvages du bassin de la Loire.

En faveur de la préservation et la restauration des habitats, l’Etablissement mène une démarche concertée de classement de la Haute-Vallée de la Loire en Réserve Naturelle Régionale afin de valoriser ce milieu à fort intérêt écologique

L’Établissement public Loire apporte son soutien aux opérations de sensibilisation et d’information auprès des scolaires, notamment au travers du dispositif « Classes Loire » afin de favoriser la compréhension du fonctionnement des espaces naturels de la Loire et ses affluents, ainsi que la prise de conscience de l’appartenance au territoire ligérien.

Il soutient également les actions à caractère patrimonial (évènements, expositions, produits multimédia, valorisation de la batellerie...) menées par des collectivités, des associations ou encore des acteurs privés. Il prend part au développement de nouvelles formes de tourisme marquées par l’essor de l’itinérance douce (Loire à vélo), l’attraction du tourisme de nature, de pêche ou bien encore industriel.

Etablissement public Loire - Exposition publique réalisée par Goodby* - Droits photos: Erik Brin - Loire nature / Pascal-Jean Rebillat / EP Loire - Roannais Agglomération / VVA - Y LeChapelin - EP Loire / Ph. Body - DDT 49 / N. Lenartowski / EP Loire / N. Lenartowski