Tableau de bord 2014 Recherche-Développement-Innovation relatif à la gestion intégrée du bassin de la Loire

L’Etablissement public Loire a souhaité réaliser ce tableau de bord dans l’objectif d’offrir une analyse claire et lisible de l’état de la Recherche-Développement-Innovation sur le fleuve et ses affluents en 2014, construite à partir d’éléments / d’indicateurs permettant une utilisation pour :

  • une description « objectivée » de la situation en 2014
  • une comparaison avec un état ultérieur et également avec d’autres bassins fluviaux, en France voire en Europe.

Le travail, qui a bénéficié d’un soutien financier de l’Europe (FEDER), a donc concerné à la fois la structuration d’un tableau de bord, et la production de ses éléments constitutifs pour la situation en 2014.

A la charnière entre le plan Loire III et le plan Loire IV, il constitue une contribution supplémentaire pour éclairer les prises de décision et l’orientation des actions à impulser.

Il est restitué dans deux documents :

  • le tableau de bord, qui met en exergue les résultats principaux de l’étude,
  • le rapport complet, qui présente la méthodologie, comment ont été élaborés les indicateurs et quelles sont leurs limites, quelles sont les pistes qui pourraient être envisagées pour y remédier, quelles sont les sources des données.

Les éléments clés ont été restitués le 25 septembre 2015 à l’occasion des sessions d’échanges scientifiques et techniques « Loire & Affluents, l’innovation au service du bassin » (voir la présentation).

Aperçu des résultats

Le tableau de bord met en évidence l’effet structurant du plan Loire dans l’émergence de travaux de recherche, notamment en finançant la majorité des projets de recherche et en participant aux financements de thèses et de post-doctorats.

Il présente des éléments descriptifs des projets répertoriés (par catégories, dates de début, durée, thématique principale, financement, …).

Il décrit également la structuration des acteurs de la recherche autour du bassin de la Loire et ses affluents (organismes porteurs / partenaires de projets), avec une prédominance des organismes et unités de recherche localisés sur le bassin fluvial, non exclusive toutefois.

La bibliométrie confirme cette importance des organismes de recherche sur le bassin, tout en montrant les travaux d’autres équipes, notamment sur la thématique du fleuve et la biodiversité, dans des domaines où le fleuve n’est que le terrain et l’objet de recherche est autre.

L’analyse des thèses, en augmentation, souligne le dynamisme de la recherche, tant au niveau de la production scientifique que par la formation de jeunes chercheurs.

02