APPROCHE TECHNIQUE MUTUALISÉE DES PROBLÉMATIQUES DU RUISSELLEMENT PLUVIAL

Dans le prolongement d’un travail de stage mené en 2016 sur la problématique de la gestion des eaux pluviales urbaines et de la réduction du risque d’inondations par ruissellement à l’échelle du bassin, l’Etablissement a initié, avec le soutien financier de l’Europe (FEDER), le développement d’une approche technique mutualisée des problématiques du ruissellement pluvial urbain, basée sur l’analyse comparative des démarches existantes sur le bassin de la Loire et ses affluents (approche, méthodologie, technique, mode d’organisation), réalisée à partir du recensement des typologies de ruissellements pouvant générer des inondations dans les zones urbanisées, et des démarches de référence ou approches innovantes déployées par des EPCI du bassin.

Cette démarche s’inscrit dans le cadre de l’appui « de bassin » de l’Etablissement, en l’occurrence celui apporté à une vingtaine de territoires à enjeux pour l’élaboration de stratégies de gestion des risques d’inondation et leur mise en oeuvre, via notamment le dispositif PAPI. Il pourra également contribuer au développement des réponses apportées à cette problématique dans le cadre du prochain PGRI Loire-Bretagne.

Les objectifs poursuivis sont les suivants :

– Présenter de manière synthétique et vulgarisée les composantes du phénomène de ruissellement pluvial urbain et des problématiques de gestion des inondations pouvant être engendrées ;
– Identifier les principaux facteurs de réussite d’une démarche de gestion du ruissellement urbain pouvant être menée à l’échelle d’intercommunalité du bassin de la Loire et ses affluents, à commencer par ceux en TRI ou territoire à enjeux ;
– Définir des axes de progrès concrets pour les démarches menées à l’échelle de collectivités sur le bassin fluvial afin d’ouvrir la voie à la mise en œuvre d’actions d’amélioration.

 

 

   (source : Objectifs de gestion des eaux pluviales selon les conditions pluviométriques Notion de niveau de service – CEREMA)

 

 

Le retour d’expériences de 15 collectivités du bassin a permis d’identifier des bonnes pratiques de gestion, ainsi que les potentialités comme les limites de leur mise en œuvre.

La restitution des enseignements de ce travail se présente sous la forme d’un guide pratique, illustré d’exemples et de témoignages de collectivités du bassin, à commencer par ceux en territoire à enjeux forts, et mettant en évidence les résultats et enseignements de l’étude.

Documents mis à disposition

– Approche technique mutualisée des problématiques du ruissellement pluvial urbain : Etat des lieux de collectivités de bassin
Guide pratique de gestion du ruissellement pluvial urbain : Retours d’expérience de collectivités du bassin de la Loire et de ses affluents.

Ce travail a par ailleurs été présenté sous la forme d’un poster lors des 4èmes Assises nationales des risques naturels de mars 2019, puis mis en lumière dans un article de la revue Loire & terroirs du mois de juin 2019.

Commémoration de la crue de 1866

 La commémoration tampon-crue de la crue de 1866 constitue une occasion unique d’alimenter la mémoire des évènements majeurs sur ce bassin fluvial et de stimuler la conscience du risque d’inondation sur un territoire dont la caractéristique est de ne pas avoir été confronté à un évènement de ce type depuis plus d’un siècle. Dans ce contexte, l’Etablissement a souhaité apporter une contribution par voie d’actions de communication ciblées. Le bilan des actions a été présenté lors du forum des acteurs du plan Loire le 7 novembre 2016.

Visite virtuelle de l’exposition : 1866, une crue historique sur le bassin de la Loirevisuel_expo_virtuelle

L’objectif de cette exposition constituée de 8 panneaux (qui  a également été visible au 2 Quai du Fort Alleaume à Orléans, du 12 septembre au 25 octobre 2016) est de sensibiliser au risque inondation le grand public, en particulier celui du Territoire à Risque Important d’inondation (TRI) du val d’Orléans, et de maintenir la mémoire des grandes crues à travers celle de 1866 ainsi que la conscience du risque inondation à partir d’éléments historiques (version imprimable).

 

Webzine e-loire.tv consacré à la commémoration de la crue de 1866

L’Etablissement consacre à cette commémoration un nouveau numéro de son webzine, e-loire.tv. Une vingtaine de personnalités (élus, scientifiques, techniciens des collectivités et services de l’Etat, acteurs socio-économiques) ont apporté leurs témoignages croisés dans l’optique de vulgariser les conséquences d’un évènement exceptionnel, afin d’entretenir la mémoire du risque inondation et mettre en évidence les stratégies développées aujourd’hui pour faire face à des événements de cette ampleur…
>>> www.e-loire.tv/crue-1866

 

« Actu’Crue »

ACTU_CRUE_1866_BD-2Par le biais de ce 4 pages, une contribution à la vulgarisation scientifique et technique sur le risque inondation ainsi qu’à l’entretien de la mémoire des crues historiques.
>>> pour plus d’infos

 

 

 

 

 

 

Rencontre collaborative sur le risque inondation

couv_progL’objectif de cette réunion, organisée le 13 octobre 2016 dans les locaux de l’Etablissement à Orléans (et qui a pu également être suivie en streaming), était d’évoquer les voies et moyens de la résilience urbaine face au risque inondation, à l’échelle des territoires à enjeux du bassin qui ont gardé la mémoire de cette crue historique.

Lors de cette journée ont notamment été présentées les actions conduites par les collectivités du bassin particulièrement concernées, mettant en évidence les leçons tirées de l’expérience des grandes crues du passé et les adaptations en conséquence des stratégies développées aujourd’hui pour faire face à des évènements de cette ampleur ainsi que les différents types d’innovations développées aujourd’hui en matière de prévention des inondations. >>> Retrouvez l’ensemble des éléments de restitution

 

Circuit de découverte des repères de crue à Orléans

couv1_reperes_crue_orleans produit_reperes_crue_carte_orleans

Il s’agit là de favoriser, sur un mode facile d’accès, la découverte des liens historiques qu’Orléans entretient avec la Loire, à travers de nombreux témoignages visibles, en particulier les repères de crue, les infrastructures de franchissement et de commerce, la navigation sur les bateaux de Loire…
>>> pour plus d’infos

L’objectif de ces actions de communication est de maintenir la mémoire et la conscience du risque inondation ainsi que de sensibiliser au risque inondation des collectivités du bassin de la Loire, en particulier celles dans les territoires à risque important d’inondation, et plus généralement l’information du grand public.

Le pilotage de cette opération s’est appuyé sur un partenariat associant des services de l’Etat (notamment la DREAL de bassin) ainsi que des collectivités plus particulièrement concernées, de sociétés savantes également.

Les actions de communication portées par l’Etablissement ont fait l’objet d’un soutien financier de l’Etat (FPRNM) et de l’Europe (FEDER).


 Loire et Terroirs

LOIRE&TERROIRS_dossier20pages-1Le magazine Loire et Terroirs a consacré un dossier de 20 pages à la crue de 1866 sous l’angle historique à travers des témoignages issus de la presse de l’époque sur l’ensemble du bassin de la Loire.
>>> Téléchargez le dossier

 

 

 

 

 

Commémoration au Château de l’Isle à Saint Denis en Val (Loiret)

Manifestation organisée par l’Association de Sauvegarde du Château de l’Isle (ASCI) eAFFICHE DEFINITIVE 1866t l’Association Histoire Patrimoine et Tradition Locale (HPTL) les 22-24 et 25 septembre à Saint-Denis-en-Val en partenariat avec la DREAL.
>>> Plus d’info

 

 

 


 

Etiage de référence

L’année 2003 a été exceptionnelle : un étiage record de mai à octobre, suivi d’une très forte crue.

1 Les réserves en eau des deux retenues de Villerest et Naussac risquant de s’épuiser rapidement, l’objectif de débit à Gien a été progressivement réduit de 60m3/s à 45m3/s, tandis que des restrictions d’usage étaient imposées sur les zones les plus sensibles.
Globalement 70 millions de m3 ont été déstockés de la retenue de Villerest et 110 millions de m3 de la retenue de Naussac. 2
3 Le débit naturel à Gien serait descendu à [10 m3/s]Le soutien par les ouvrages de Villerest et Naussac a permis de maintenir ce débit à une valeur supérieure à 48 m3/s tout au long de l’été.

Etiage 2003

GESTION DES EAUX PLUVIALES ET REDUCTION DU RISQUE D’INONDATIONS PAR RUISSELLEMENT

Un travail a été mené en 2016 par l’Etablissement, sur la problématique de la gestion des eaux pluviales urbaines et de la réduction du risque d’inondations par ruissellement, dans le cadre d’un stage de Master Ingénierie et Gestion de l’Eau et de l’Environnement de l’Université de Limoges.

Pour restituer ce travail, deux documents de synthèses et de vulgarisation ont été élaborés, à destination des collectivités et des aménageurs. Ces deux « mémos » font état des problématiques rencontrées, dressent des préconisations de bonnes pratiques et proposent des pistes d’améliorations.

couv_eaux_pluviales_collectivites couv_eaux_pluviales_amenageurs