Embarquez pour une semaine de REV : Eléments de restitution

L’Etablissement public Loire vous a proposé d’embarquer pour une semaine de REV, REVue de projets scientifiques et techniques au service de la gestion intégrée du bassin de la Loire et ses affluents, du 19 au 22 novembre 2018, à Orléans (>> version imprimable du programme)

Eléments de restitution

19 novembre 

 » Plongée en zones humides  »
(Zones humides : gestion, évolutions règlementaires et services écosystémiques)

Gestion et évolutions règlementaires

L’obligation réelle environnementale (ORE)Julie BABIN, Fédération des Conservatoires d’espaces naturels (FCEN)

 

ORACLE : Observatoire des Règlements et de l’Activité des CLE Sophie LIZIARD, École nationale du génie de l’eau et de l’environnement de Strasbourg, Laboratoire GEST

 

Cartographie des zones humides potentielles à partir d’une approche multicritères topo-climatiquePierre-Olivier MAZAGOL et Céline SACCA, Université Jean Monnet de Saint-Etienne, Laboratoire EVS

 

Phytosociologie comme outil d’évaluation écologique et patrimoniale des zones humides : exemple de la cartographie paysagère des zones humides du MorvanGaël CAUSSE, Conservatoire botanique national du Bassin parisien

 

FUSEAU : Le Foncier et ses Usages comme Socle de la construction collective de la protection des ressources et des miliEux AquatiqUes – Tina RAMBONILAZA, Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (IRSTEA)

 

Services écosystémiques

Inventaire participatif des zones humides et proposition d’une stratégie d’intervention pour leur protection, préservation, restauration (SAGE Loire amont) Valérie BADIOU, Etablissement public Loire

 

Evaluation française des milieux humides et aquatiques continentaux et de leurs services écosystémiquesJérémy DEVAUX, Ministère de la Transition écologique et solidaire, Commissariat Général au Développement Durable

 

Pratiques de la séquence ERC en zones humides : zoom en Seine-Normandie Johanna VAN HERRENTHALS, Association française des établissements publics territoriaux de bassin (AFEPTB)

 

Méthode nationale d’évaluation des fonctions des zones humidesGuillaume GAYET, Muséum national d’Histoire naturelle, UMS PatriNat

 

Réseau européen sur la connaissance et la gestion des ripisylvesSimon DUFOUR, Université de Rennes, Laboratoire LETG

20 novembre
 » Destination Sécheresse  »
Sécheresse : usages/pratiques et gestion des étiages

 Usages et pratiques

Gestion quantitative de la ressource en eau : comment concilier les enjeux d’usage et de biodiversité, Philippe BARAN – ECOGEA

 

Débits « écologiques » : une démarche de consensus basée sur la comparaison de scenarios, Nicolas LAMOUROUX – IRSTEA

 

AGORA, Assemblée pour une Gouvernance Opérationnelle de la Ressource en eau et des AquifèresChristel FRANCART, Conseil régional PACA

 

Analyse de la gestion de la sécheresse en PACA – Etat des lieux, Michel ESPINASSE, DREAL PACA

 

DRIDANUBE – Drought Risk in the Danube Region, Andreja SUŠNIK – Slovenian Environment Agency

 

Gestion des étiages

Gestion des étiages de la Loire et de l’Allier, Mamy TOMBOZAFY, Etablissement public Loire

 

Gestion de l’étiage dans le Loiret, Laura ETIENNE – DDT du Loiret

 

 

Gestion des étiages de l’Ebre, Espagne, Rogelio GALVAN PLAZA – Confédération hydrographique de l’Ebre

 

AGUAMOD, plateforme intégrée des ressources en eau en période d’étiage, José Miguel SANCHEZ PEREZ – Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse (ENSAT), Laboratoire EcoLab

 

Wimes : Un outil d’aide à la décision pour la gestion dynamique de la ressource en eau, Fabrice CEBRON – BRLi

 

21 novembre
Atelier découverte de la GPI
(Gestion Patrimoniale des Infrastructures)

Cet atelier vise à mettre en évidence les principales composantes du « patrimoine » que constitue une infrastructure interrégionale de protection contre les inondations du type de celle sur le bassin de la Loire et ses affluents, et par voie de conséquence la valeur qui s’y attache (au sens communément retenu par la doctrine de « Built/Social/Natural Capital »).

L’idée est d’intégrer l’ensemble des approches nécessaires (physiques, techniques, administratives, juridiques, économiques, financières, environnementales, sociales, etc.) pour pouvoir apporter les éléments de réponse appropriée, en termes stratégiques comme économiques ou de gestion de ce patrimoine.

Un raisonnement par analogie avec la gestion d’autres grands projets ou réseaux d’infrastructures soulevant des problématiques voisines sera également abordé.

Les échanges ont vocation à contribuer à la définition d’un cadre de recherche pour un post-doctorant dont la mission intègrerait également, dès 2019, la définition exhaustive des missions identifiées au titre de la gestion des infrastructures de protection contre les inondations, en y associant la cartographie des compétences nécessaires à l’accomplissement de l’intégralité de ces missions, ainsi qu’une typologie des métiers correspondants le cas échéant. Et par surcroît, proposer des éléments de classification de ces compétences/métiers, selon leur caractère « indispensable » ou simplement « utile ».

Corinne CURT, IRSTEA, Laure SEMBLAT, FNCCR, Yasmina BOUSSAFIR, IFSTTAR et Yves LE GAT, IRSTEA sont intervenus au cours de cet atelier.

  

22 novembre 2018
DisCo’Loire 2018

Dialogues sur les sciences comportementales et la gestion d’un bassin fluvial

Cette 2ème édition de DisCo’Loire se veut être une actualisation de la réflexion sur l’apport des sciences comportementales pour la conception et la mise en œuvre de la gestion intégrée de l’eau et des risques associés (sécheresse, inondations…) à l’échelle d’un bassin fluvial.

La journée sera jalonnée de présentations de chercheurs et praticiens des sciences comportementales appliquées aux politiques publiques. L’objectif est de générer des échanges pouvant faire émerger des solutions applicables aux problématiques qui touchent les gestionnaires de bassin fluvial.

L’importance de l’expérimentation et la mesure d’impact dans le cadre de l’application des sciences comportementales aux politiques publiques, Camille ROZIER, co-fondatrice de Chiasma, chercheuse en neurosciences et consultante dans l’application des sciences comportementales

 

Les difficultés à la mise en place de mécanismes incitatifs pour la gestion d’une ressource commune, Stéphane ROBIN, Université Grenoble Alpes. Les difficultés à la mise en place de mécanismes incitatifs pour la gestion d’une ressource commune. Ses recherches portent sur le design des mécanismes économiques, l’économie comportementale et l’économie expérimentale. Il s’intéresse à l’utilisation de la méthode expérimentale comme outil pédagogique, notamment dans le champ de la consommation énergétique

 

Incentiviser les comportements pro-environnementaux, Denis HILTON, Université de Toulouse. Ses centres d’intérêt portent sur la cognition sociale, le raisonnement, le jugement et la prise de décision, et l’économie expérimentale, notamment en matière d’achat éco-responsables

 

Le riverain acteur de sa sécurité face à l’inondation ? Entre mythe et réalité, Béatrice GISCLARD, Université d’Avignon et des pays de Vaucluse

 

Sciences Cognitives et Société, Thibaud GRIESSINGER, chercheur et consultant en sciences comportementales appliquées à la problématique de la transition écologique, co-fondateur du collectif de chercheur.se.s Scalp!

 

Les Nudges au service des gestes éco-responsables, Coralie DAMAY, ISC Paris, enseignant chercheur en sciences de gestion. Ses recherches portent sur le comportement du consommateur, et plus spécifiquement sur l’enfant consommateur, la perception de la valeur, les alternatives à la possession et les gestes éco-responsables.

 

Le nudge, outil de la smart city : vers une gestion intelligente de l’eau par les citoyens, Sara LAURENT, Université de Montpellier, doctorante en marketing

Chaque session est structurée autour d’une problématique, abordée à travers les contributions complémentaires aussi bien de la communauté scientifique (particulièrement de jeunes chercheurs), que d’opérateurs et acteurs témoignant d’actions mises en œuvre et de retours d’expérience concrets, y compris hors bassin de la Loire et ses affluents.

Les échanges sont favorisés par une place importante (au moins 1/3 du temps) réservée au dialogue entre participants et intervenants.

Bibio’com à consommer sans modération

Parce que sensibiliser, informer c’est bon pour la santé des cours d’eau et des milieux aquatiques, l’Etablissement vient de mettre en ligne un site internet, bibliocom.eptb-loire.fr, véritable bibliothèque numérique des produits de communication des SAGE portés par l’Etablissement public Loire.

L’ensemble de ces produits référencés sont consultables et téléchargeables gratuitement.

Ressourcez-vous,
c’est à consommer sans modération !