Réduction de la vulnérabilité aux inondations des acteurs économiques et du patrimoine culturel sur le bassin de la Loire et ses affluents

 

Stage

Réduction de la vulnérabilité aux inondations des acteurs économiques et du patrimoine culturel sur le bassin de la Loire et ses affluents

Contexte :

Sur le bassin de la Loire et ses affluents, plus de 20 000 entreprises et de nombreux sites ou biens du patrimoine culturel sont situés en zones inondables. En cas de crue exceptionnelle, les dommages potentiels sur les activités qui en découlent se chiffreraient en milliards d’euros. Cet enjeu majeur nécessite de renforcer la sensibilisation au risque inondation.

Dans le prolongement d’opérations qu’il a déjà conduites, l’Etablissement public Loire a pris l’initiative de nouvelles actions d’information/sensibilisation pour contribuer à la réduction de la vulnérabilité au risque inondation des entreprises et des exploitations agricoles, ainsi que des biens du patrimoine culturel. Il a ainsi réalisé, avec le soutien financier de l’Europe (FEDER), deux outils d’autodiagnostic, à destination respectivement des acteurs économiques et des propriétaires/gestionnaires de biens culturels (https://www.eptb-loire.fr/autodiagnostic-entreprises/ ; https://autodiagnostic-patrimoine.eptb-loire.fr/)

Dans ce contexte d’intervention, le travail de stage consiste à contribuer à la promotion et au déploiement de ces 2 outils.

Missions principales :

Sous la supervision du directeur adjoint du développement et de la gestion territorialisée, et en lien avec la chargée de mission en charge de l’action vers les acteurs économiques, le stagiaire aura pour mission, de :

  • faire connaître et proposer ces outils aux propriétaires de biens culturels et aux chefs d’entreprises concernés (courriers/mails/relances téléphoniques ciblées) et, le cas échéant, les accompagner dans la réalisation d’autodiagnostics,
  • contribuer à promouvoir les outils d’autodiagnostics auprès des acteurs prescripteurs et relais (collectivités, services de l’Etat, chambres consulaires, fédérations professionnelles, associations, …),
  • compléter le recensement des enjeux patrimoniaux, principalement sur les TRI, à partir d’une méthodologie et de bases de données existantes.

Ce travail nécessitera notamment des prises de contact et des déplacements auprès des acteurs concernés, de manière ciblée et priorisée.

 

Compétences souhaitées et qualités requises :

– Bac+5 dans le domaine des risques naturels, plus spécifiquement du risque inondation et de sa prévention,

– Connaissances recherchées :

  • gestion des risques inondation,
  • diagnostics de vulnérabilité et évaluation des dommages
  • mécanismes des aléas,
  • maîtrise des outils SIG (Q-GIS)
  • PostgreSql / Postgis (connaissances appréciées).

 

– Esprit d’initiative et de synthèse, aisance relationnelle.

 

Rémunération : gratification stagiaire + frais de mission

Déplacements : des déplacements sont à prévoir dans le cadre du stage, dans le secteur géographique du bassin fluvial.

Durée du stage : 6 mois (dès que possible)

Lieu du stage : ORLEANS

Candidature : CV et lettre de motivation à adresser au plus tard le 12 février 2019 à l’attention de Monsieur le Président de l’Etablissement public Loire, par voie électronique, à l’adresse suivante : claire.coudyser@eptb-loire.fr

Renseignements :

Renaud COLIN, Directeur adjoint du développement et de la gestion territorialisée

Mail : renaud.colin@eptb-loire.fr  Tél : 02.46.47.03.18

Emmanuelle BRAIBANT – Chargée du personnel

Mail : emmanuelle.braibant@eptb-loire.fr    Tél : 02.46.47.03.11

Exploitation des ouvrages : Naussac & Villerest

L’Etablissement public Loire est propriétaire et gestionnaire de deux barrages : Naussac (Lozère) et Villerest (Loire). Depuis leur mise en service, ces ouvrages ont montré toute leur efficacité tant pour le soutien des étiages (Naussac et Villerest) que pour l’écrêtement des crues (Villerest).

Dernières parutions : Présentation des 2 ouvrages et les services rendus sur le bassin de la Loire et ses affluents ainsi qu’un livret de vulgarisation sur l’adaptation de leur gestion face aux impacts du changement climatique.

          

 


1 Pompage: 0 m3/s; Dérivation: 3 m3/s

Dossiers d’ouvrages et plans de surveillance de systèmes d’endiguement sur le bassin de la Loire et ses affluents

 

Stage : Dossiers d’ouvrages et plans de surveillance de systèmes d’endiguement sur le bassin de la Loire et ses affluents

Contexte :

L’Etablissement a engagé en 2012, sur le bassin de la Loire et ses affluents, une mission d’appui aux collectivités propriétaires ou gestionnaires de digues, dans les démarches liées à la sécurisation de leurs ouvrages de protection contre les inondations. Cette action qui s’inscrit dans le cadre de la nouvelle réglementation relative à la sécurité des ouvrages hydrauliques, comporte plusieurs volets : la vérification des informations figurant dans les bases de données sur les ouvrages, les propriétaires et les gestionnaires, les enjeux concernés ; l’information et la sensibilisation des propriétaires et gestionnaires sur leurs obligations ; l’analyse globale des actions à conduire avec une première estimation des coûts et des délais correspondants ; l’appui aux collectivités qui le souhaitent pour la définition précise des actions qu’elles ont à conduire.

Il travaille également à la co-construction d’un projet d’aménagement d’intérêt commun pour les infrastructures de protection sur l’ensemble du bassin fluvial, en partenariat avec les collectivités et en lien avec les services de l’Etat.

Dans ce contexte d’intervention, le travail de stage consiste à contribuer à la structuration et l’élaboration de documents réglementaires liés à la gestion des systèmes d’endiguement.

Missions principales :

Au sein de la direction de l’exploitation et de la prévention des risques, sous la supervision du chef de service prévention des inondations et en lien avec les chargés de mission digues, le stagiaire aura pour mission, à titre principal :

  • de contribuer à la consolidation du dossier d’ouvrage « type » et à sa déclinaison sur plusieurs systèmes d’endiguement sur la partie aval du bassin de la Loire,
  • de participer à la rédaction et la mise en place de plans de surveillance de ces systèmes.

Ce travail nécessitera notamment des prises de contact avec les acteurs concernés (collectivités et services de l’Etat pour l’essentiel).

Compétences souhaitées et qualités requises :

– Bac +5 en hydraulique et ouvrages,

– Connaissances en :

  • hydraulique fluviale,
  • ouvrages hydrauliques/de protection,
  • génie civil, géotechnique
  • gestion des risques inondation (apprécié),

 

– Esprit d’initiative et de synthèse, aisance relationnelle,

– Connaissance souhaitable des outils SIG (Q-GIS).

 

Rémunération : gratification stagiaire + frais de mission

Déplacements : des déplacements sont à prévoir dans le cadre du stage, notamment dans le secteur géographique du bassin de la Loire et ses affluents.

Durée du stage : 6 mois (dès que possible)

Lieu du stage : ANGERS

Candidature : CV et lettre de motivation à adresser au plus tard le 6 février 2019 à l’attention de Monsieur le Président de l’Etablissement public Loire, par voie électronique, à l’adresse suivante : claire.coudyser@eptb-loire.fr

Renseignements :

Virginie GASPARI, chargée de mission

Mail : virginie.gaspari@eptb-loire.fr   Tél : 02.41.86.64.61.

Emmanuelle BRAIBANT – Chargée du personnel

Mail : emmanuelle.braibant@eptb-loire.fr   Tél : 02.46.47.03.11

Chargé(e) d’opération « Etude zones humides »

L’Etablissement public Loire recrute

dans le cadre d’un accroissement temporaire d’activités

(CDD de 12 mois)

Un(e) chargé(e) d’opération « Etude zones humides »

 

Contexte :

Le bassin versant de la Sioule abrite de nombreuses zones humides dont la préservation, la gestion et la restauration constituent un enjeu prioritaire du SAGE approuvé en février 2014. Dans le cadre de l’élaboration de ce schéma, la Commission Locale de l’Eau (CLE) a déterminé des enveloppes de forte probabilité de présence de zones humides via des outils informatiques.

Afin d’avoir une vision plus précise des zones réellement humides, des inventaires de terrains sont indispensables. Ce travail a été mené sur l’amont du bassin par le syndicat local dès 2014.

Dans le cadre de la présente mission, il est proposé de confier à l’agent la réalisation des inventaires « zones humides » sur le reste du bassin versant. La CLE a souhaité réaliser en interne ces investigations afin de garantir une totale maîtrise des résultats et surtout d’être en mesure d’apporter la pédagogie indispensable à leur bonne réalisation, acceptation et appropriation par les acteurs locaux.

A noter que la méthodologie cadre définie par la CLE sera utilisée afin de garantir une homogénéité des inventaires à l’échelle du bassin de la Sioule.

Missions principales :

En collaboration avec la chargée de mission SAGE Sioule et sous la responsabilité du Chef du service Aménagement et gestion des eaux, cet agent sera chargé :

  • d’identifier et délimiter les zones humides sur la base de critères pédologiques et floristiques ;
  • de caractériser leur état fonctionnel, leur valeur environnementale et socio-écologique et le niveau de pression exercée sur ces milieux ;
  • de définir des mesures de gestion en vue de leur préservation et/ou restauration.

 

Ce travail doit aboutir à une cartographie numérique des zones humides à laquelle sera associée une base de données géoréférencées.

Compétences souhaitées et qualités requises :

  • Niveau Licence minimum en écologie, gestion des milieux aquatiques et humides
  • Connaissance du fonctionnement des milieux humides
  • Connaissances floristiques et pédologiques
  • Maîtrise des outils SIG (Qgis) et de bureautique
  • Goût avéré pour le terrain
  • Capacité d’écoute et de médiation notamment sur le terrain
  • Autonomie, rigueur scientifique et esprit de synthèse
  • Sens de l’organisation
  • Permis B indispensable

 

Rémunération : Cadre d’emploi des techniciens. La rémunération est basée sur la grille indiciaire de la fonction publique, complétée par un régime indemnitaire

Poste basé à : EBREUIL (03).

Prise de fonction : Mi-mars – Début avril

Renseignements complémentaires sur le poste :

 

Merci d’envoyer votre candidature (lettre de motivation et CV), avant le 08/02/2019, par voie électronique (claire.coudyser@eptb-loire.fr) ou postale à Monsieur le Président de l’Etablissement public Loire, 2 quai du Fort Alleaume – CS 55708- 45057 ORLEANS CEDEX.