ETUDE « 3P » SUR LE BASSIN DU CHER ET SES AFFLUENTS

Les SAGE Cher amont et Cher aval, portés par l’Etablissement, ont inscrit dans leur plan d’action la réalisation d’une étude de type « 3P » (prévision-prévention-protection) sur le bassin du Cher (dispositions IN-1-D4 et 57 des PAGD respectifs). L’objectif est d’améliorer et de partager les connaissances sur les risques d’inondations sur ce bassin et de proposer des actions cohérentes et concertées pour réduire les conséquences liées à ces derniers. Dans cette optique, l’Etablissement a sollicité dans un premier temps les services de l’Etat concernés pour s’assurer de l’opportunité de la réalisation d’une telle démarche et en préciser les contours. Il a ensuite travaillé en 2018 à la préparation et à la mise en place de ce projet.

Le bassin du Cher et ses affluents :
• Superficie d’environ 13 700 km2 concernant plus de 50 EPCI
• La rivière Cher, artère principale (près de 380 km)
• Principaux affluents : la Tardes, l’Aumance, l’Yèvre, l’Arnon, la Sauldre et le Fouzon
• Couvert par quatre SAGE : Cher amont, Cher aval, Yèvre-Auron et Sauldre

La démarche qui doit se dérouler en 2019 et 2020, a pour objectif la construction de manière concertée d’un projet de programme d’actions réaliste, cohérent et hiérarchisé à l’échelle du bassin. Les mesures susceptibles d’être proposées ne pourront être élaborées qu’en liaison étroite et en accord avec les collectivités concernées et les services de l’Etat. Sa réalisation est envisagée en deux phases et sur la base d’une analyse globale sur l’ensemble du bassin du Cher mais également d’une analyse plus fine sur deux territoires à enjeux forts (Vierzon et Romoranthin-Lanthenay).

La programmation de cette opération dans le cadre du POI FEDER bassin de la Loire ayant été actée en mai 2019, elle a été lancée dès le mois de juin. Elle a été présentée lors de la journée interSAGEs du 6 juin 2019 à Mamagne sur le bassin du Cher.

Réunion de lancement de juillet 2019 (Voir présentations 1, 2 et compte-rendu)
Lors de la première réunion du COPIL qui s’est tenue le 9 juillet 2019 dans les locaux du Conseil Départemental du Cher à Bourges, les acteurs du territoire ont pu appréhender l’enjeu de cette étude et contribuer à sa réalisation en proposant notamment la fourniture d’informations utiles dont ils disposent.
L’étape actuelle consiste au recueil et à l’analyse des différentes données disponibles dans le but d’établir une vision d’ensemble des risques d’inondation de leur gestion sur le bassin.
Cette opération bénéficie d’un soutien financier de l’Europe (FEDER) et des Conseils départementaux du Cher et du Loir-et-Cher

Pour plus d’informations sur cette démarche : perrine.thomas@eptb-loire.fr

ingénieur(e) territorial(e) en charge des infrastructures des barrages de Naussac et de Villerest

 

L’ETABLISSEMENT PUBLIC LOIRE recrute, par voie statutaire (mutation ou détachement) ou à défaut par voie contractuelle

un(e) ingénieur(e) territorial(e) en charge des infrastructures

des barrages de Naussac et de Villerest

 

Contexte :

L’Etablissement public Loire est propriétaire des ouvrages structurants de Naussac (Lozère, 48) et de Villerest (Loire, 42), dont il assure la gestion. Le barrage de Naussac, situé sur le Donozau, affluent de l’Allier, a pour vocation le soutien des étiages de l’Allier et de la Loire. Le barrage de Villerest, situé sur la Loire, en amont de Roanne, a pour vocation l’écrêtement des crues et le soutien des étiages.

Au-delà de la mobilisation du service dédié de l’Etablissement (effectif de six agents auxquels s’ajoutent un apprenti et des stagiaires), l’exploitation sur site des ouvrages est assurée, pour le compte de l’Établissement, par des prestataires, dans le cadre de marchés de services.

Missions principales :

Au sein de la direction de l’exploitation et de la prévention des risques, sous la responsabilité du chef de service des barrages de Villerest et Naussac, vous avez pour mission de mobiliser et fournir l’expertise technique en génie civil, mécanique et automatisme afin d’assurer la sécurité des barrages et leur bon fonctionnement.

En collaboration étroite avec les deux agents de proximité de l’Etablissement, présents sur sites, vous vous positionnez en tant qu’interlocuteur de référence des exploitants et des maîtres d’œuvre en phase d’avant-projet et projet pour rechercher les meilleures solutions envisageables puis celles à retenir, avec comme objectif l’efficacité technique et l’optimisation des coûts de réalisation. S’ajoutent à cela les volets veille, retour d’expérience et capitalisation de savoir-faire nouveaux. En appui au chef de service, vous suivez les prévisionnels pluriannuels d’investissement et assurez la correspondance avec la programmation annuelle ainsi que les crédits budgétaires correspondants.

En lien avec le chef de service, vous facilitez la montée en compétences des agents sur site de l’Etablissement, notamment en mettant en place des formations/actions à leur attention, en co-construisant avec eux des protocoles de mise en œuvre, en convenant de l’identification et de la priorisation des points de vigilance particulière.

Pour ce qui concerne d’éventuelles interventions non prévues dans les marchés d’exploitation (études comme travaux), vous assurez, en collaboration avec les autres agents concernés de l’Etablissement, la préparation des cahiers des charges techniques, l’évaluation des offres reçues ainsi que le suivi de la réalisation des marchés notifiés le cas échéant.

De plus, comme les autres agents du service, dans une logique de continuité d’action, vous êtes soumis à un régime d’astreinte (en moyenne 10 semaines par an). A ce titre, en cas d’évènement hydrologique nécessitant la mise en place d’une permanence, vous pouvez être amené à intervenir afin d’élaborer les consignes de lachûres pour le barrage de Villerest. Egalement, vous êtes périodiquement chargé de réaliser la consigne journalière de lâchures en période de basses eaux.

Enfin, vous contribuez à la valorisation des réalisations de l’Etablissement, à travers des participations/interventions à des projets de coopération/recherche, des colloques professionnels ou des publications dans des revues spécialisées.

 

Compétences souhaitées et qualités requises

  • Diplôme d’ingénieur ou équivalent universitaire, spécialisation génie mécanique ou électromécanique
  • Expérience en maîtrise d’œuvre souhaitée
  • Bonne connaissance en génie civil, en mécanique, en automatisme et en hydraulique
  • Maîtrise des outils informatiques (Word, Excel, Powerpoint, …)
  • Connaissance des procédures de marchés publics
  • Qualités organisationnelles, esprit d’analyse et aisance relationnelle
  • Capacité d’adaptation et de réaction en gestion de crise
  • Autonomie dans l’exercice des missions
  • Permis B indispensable

 

Rémunérations : Statutaire – Cadre d’emploi des ingénieurs territoriaux complété par régime indemnitaire (fonction : chargé(e) de mission) – CNAS

Lieu : Orléans

Poste à pourvoir : Septembre 2019

Renseignements complémentaires sur le poste :

Emmanuelle BRAIBANT – Chargée du personnel

(Tél : 02.46.47.03.11 – mail : emmanuelle.braibant@eptb-loire.fr)

Merci d’envoyer votre candidature (lettre de motivation et CV) avant le 24 août 2019 à l’attention de Monsieur le Président de l’Etablissement public Loire, par voie électronique claire.coudyser@eptb-loire.fr ou postale (à l’adresse : 2 quai du Fort Alleaume – CS 55708 – 45057 Orléans cedex).