Chargé(e) de mission, basé(e) à Orléans, « Gestion quantitative de la ressource en eau – Analyse HMUC bassin du Cher »

 

L’Etablissement recrute pour 2 ans un(e) chargé(e) de mission, basé(e) à Orléans, « Gestion quantitative de la ressource en eau – Analyse HMUC bassin du Cher » (Ingénieur en CDD ou par voie de détachement)

Contexte :

Dans le cadre de la mise en œuvre des SAGE Cher amont, Cher aval et Yèvre-Auron, les Commission Locale de l’Eau (CLE) ont inscrit dans leur feuille de route respective la réalisation d’une étude HMUC (Hydrologie, Milieux, Usages et Climat) visant à préciser et compléter les actions à mener en faveur d’une gestion durable de la ressource en eau à l’échelle du bassin du Cher.

Ce dernier d’une superficie de 13 800 km2 (sous-bassin de la Sauldre inclus) présente un déficit quantitatif se traduisant par un classement en ZRE (Zone de Répartition des Eaux), et l’inscription dans les dispositions 7B-2 et 7B-3 du Sdage Loire-Bretagne de plusieurs entités hydrographiques.

Objectifs et missions :

Missions principales

Sous la responsabilité du directeur adjoint du développement et de la gestion territorialisée, l’agent sera chargé, en collaboration avec les animateurs/rices des 4 SAGE concernés de :

  • Réaliser la phase préliminaire de l’étude en bancarisant l’ensemble des données nécessaires à la réalisation des volets Hydrologie, Milieux, Usages, Climat
  • Rédiger les cahiers des charges techniques pour la réalisation de l’étude intégrant les manques identifiés en phase préliminaire
  • Encadrer le travail des prestataires retenus dans le cadre de ces études
  • Piloter et organiser le suivi et la concertation territoriale avec les animateurs des 4 SAGE
  • Mener des actions de communication et de sensibilisation (valorisation de la démarche et vulgarisation des résultats)

 

Missions secondaires

  • Suivre les réflexions relatives la gestion quantitative initiées par d’autres partenaires sur et à proximité du bassin du Cher
  • Participer aux instances et à la vie des SAGE (Commission Locale de l’Eau, avis réglementaires, …)
  • Assurer le suivi administratif et financier avec le chargé d’opération administrative
  • Contribuer au développement d’outils numériques mutualisés entre SAGE en lien avec le pôle géomatique

 

Compétences souhaitées et qualités requises :

  • Formation supérieure bac +5 en hydrologie, hydrogéologie, hydrobiologie
  • Connaissance du fonctionnement des hydrosystèmes continentaux, du petit cycle de l’eau, ainsi que des impacts du changement climatique sur l’eau
  • Maîtrise indispensable des outils SIG (Qgis) et base de données (PostgreSQL)
  • Capacité d’écoute et de médiation
  • Autonomie, rigueur scientifique et esprit de synthèse
  • Sens de l’organisation
  • Permis B indispensable

 

Rémunération : Recrutement pour 2 ans par le biais d’un CDD ou par voie de détachement (besoin des services) – Cadre d’emploi des ingénieurs territoriaux + régime indemnitaire – CNAS

Durée de la mission et date de prise de fonction : 24 mois minimum à partir du 01/02/2022

Poste basé à : Orléans (45). Déplacements à prévoir principalement sur le territoire du bassin du Cher avec mise à disposition d’un véhicule de service

Renseignements complémentaires sur le poste :

Julien COLIN, animateur du SAGE Cher aval — julien.colin@eptb-loire.fr — 06.08.67.82.79

Laurent BOISGARD, directeur adjoint — laurent.boisgard@eptb-loire.fr — 06.30.38.59.29

Mme. Emmanuelle BRAIBANT – Chargée du personnel — emmanuelle.braibant@eptb-loire.fr — 02.46.47.03.11

 

Merci d’envoyer votre candidature (lettre de motivation et CV), avant le 9 janvier 2022, par voie électronique (claire.coudyser@eptb-loire.fr) au format NOM.prenom.CV et NOM.prenom. LM ou postale à Monsieur le Président de l’Etablissement public Loire, 2 quai du Fort Alleaume — CS 55708 — 45057 ORLEANS CEDEX.

Date prévisionnelle d’entretien : mi-janvier à Orléans

Chargé(e) de mission « Coordination du contrat territorial Plaine alluviale de la Loire auvergno-bourguignonne »

 

L’Etablissement recrute pour 1 an (renouvelable 2 ans) un(e) chargé(e) de mission « Coordination du contrat territorial Plaine alluviale de la Loire auvergno-bourguignonne » (ingénieur en CDD ou par voie de détachement)

Contexte :

Depuis 2018, les Conservatoires d’espaces naturels de l’Allier et de Bourgogne ont travaillé avec l’ensemble des acteurs locaux à la préfiguration d’un Contrat Territorial sur la Plaine alluviale de la Loire, d’Iguerande (71) au Bec d’Allier (58). Au cours de cette phase préparatoire ont été définis les objectifs et les actions à mettre en œuvre pour répondre aux enjeux identifiés.

Cette première étape s’achèvera au premier trimestre 2022 avec le dépôt du projet auprès de l’Agence de l’eau Loire-Bretagne par l’Etablissement public Loire, qui prendra le relais des CEN et assurera la coordination du contrat en accord avec les acteurs du territoire. Les premières actions inscrites au contrat devraient alors être lancées au 2nd semestre 2022.

Missions principales

Sous la responsabilité du directeur adjoint du développement et de la gestion territorialisée, cet agent sera chargé dans le cadre du présent contrat territorial de :

  • Assurer l‘animation et la coordination générale du contrat notamment en organisant les réunions des instances et en apportant un appui technique aux futurs porteurs d’actions
  • Finaliser la rédaction des différentes pièces constituant le projet de contrat
  • Piloter les actions sous maitrise d’ouvrage de l’Etablissement en phase de mise œuvre du contrat : communication – étude d’amélioration de la connaissance sur dynamique fluviale, les zones humides ou encore sur la vulnérabilité du territoire aux pollutions diffuses
  • Assurer le suivi administratif, financier et technique du contrat (suivi des subventions et des indicateurs – rédaction des bilans annuels et intermédiaire)
  • Préparer le cas échéant avec les acteurs locaux le contenu du CT 2025-2027.

 

Compétences souhaitées et qualités requises

  • Niveau Bac + 5 avec une formation dans le domaine de la gestion de l’eau et des milieux aquatiques. Une expérience professionnelle (1 à 2 ans), en gestion de projet multipartenarial – animation d’une démarche territoriale, serait appréciée.
  • Connaissances complémentaires souhaitées : environnement territorial, aménagement du territoire, usages de l’eau, agronomie.
  • Maitrise de l’outil informatique et des logiciels suivants : Suite bureautique Microsoft Office, Qgis.
  • Qualités et compétences : capacités d’analyse, de synthèse et de restitution (à l’oral comme à l’écrit), compétence affirmée à l’animation et portage de démarches de concertation (organisation et conduite de réunions), aptitude indispensable au travail en équipe, dynamisme.

 

Prise de fonction : 01/02/2022

Rémunération : Recrutement pour 1 an (renouvelable 2 ans) par le biais d’un CDD ou par voie de détachement (besoin des services) – Statutaire ingénieur territorial + régime indemnitaire + CNAS

Poste basé à : Nevers (58 – à confirmer). Cet agent bénéficiera de l’appui administratif et technique de l’Etablissement. Déplacements à prévoir (véhicule de service à disposition).

Renseignements complémentaires sur le poste :

 

Merci d’envoyer votre candidature (lettre de motivation et CV), avant le 9 janvier 2022, par voie électronique (claire.coudyser@eptb-loire.fr) ou postale à Monsieur le Président de l’Etablissement public Loire, 2 quai du Fort Alleaume – CS 55708- 45057 ORLEANS CEDEX.

Délibérations du Comité Syndical du 8 décembre 2021

Vous pouvez télécharger l’extrait et le registre des délibérations:

Extrait du registre des délibérations

Registre des délibérations

Décision Modificative n°4-Budget Principal 2021

Décision Modificative n°4-Budget Annexe « Exploitation des ouvrages » 2021

Décision Modificative n°4-Budget Annexe « Infrastructures de protection contre les inondations » 2021

Budget Primitif-Budget Principal 2022

Budget Primitif-Budget Annexe « Exploitation des ouvrages » 2022

Budget Primitif-Budget Annexe « Infrastructures de protection contre les inondations » 2022

SEMINAIRE ANNUEL DES PORTEURS DE SLGRI ET DE PAPI

Le 30 novembre, une quarantaine de référents dans le domaine de la prévention des inondations, élus ou techniciens des territoires concernés, ainsi que des experts sur des problématiques connexes, ont participé au séminaire annuel des porteurs de stratégies et de programmes d’actions de prévention des inondations (PAPI).
Cette journée a été organisée pour la 5ème année consécutive par l’Etablissement public Loire, dans le cadre de ses interventions en accompagnement de collectivités du bassin pour l’élaboration et la mise en œuvre de stratégies territorialisées et cohérentes de réduction des risques d’inondations.

(Téléchargez le Communiqué de presse –  Programme)

 

RESTITUTION DE LA JOURNEE

Accueil des participants et introduction
Réunion présidée par Jean-Pierre GUERIN, Délégué de Montluçon Communauté
à l’Etablissement public Loire

Retours d’expériences et temps d’échanges

Points d’attention lors de :

l’élaboration d’un Programme d’Etudes Préalable, Yannick DEBRABANT, DREAL Pays de la Loire – Présentation et Echanges

– la définition d’un PAPI, Rémi SIRANTOINE, DREAL Bourgogne Franche Comté

Gestion des infrastructures de protection contre les inondations en Loire aval, Virginie GASPARI, Etablissement public Loire (PAPI des vals d’Authion et de Loire) – Présentation et Echanges

Implication de la population dans la surveillance des crues et dans le dispositif d’alerte, Thibault HOURS, Syndicat mixte ouvert intercommunal d’Aménagement et Gestion de l’Yzeron, du Ratier et du Charbonnière – Présentation et Echanges

Outils de collecte d’information post-inondation, Gwenaël GUILLEVIC, Cerema –  Présentation et Echanges

Les nouvelles technologies au service de l’amélioration de la culture du risque, Jean-François RAIMBAULT et Elodie GUTIERREZ, Syndicat mixte des Basses Vallées Angevines et de la Rommeet Maxime LE SOMMER, Etablissement public Loire

Réduction de la vulnérabilité des personnes et des biens, Julie LAERNOES et Julien LAMBERTI, Nantes Métropole – Présentation et Echanges et Mathieu PARMENTIER, Nevers Agglomération – Présentation et Echanges

Lien entre les approches comportementales et la prévention des risques, Nicolas FIEULAINE, Université de Lyon/École Nationale d’Administration, Haute Autorité de Santé – Présentation et Echanges

Optimisation de la fonctionnalité des zones d’expansion de crue pour réduire le risque inondation, Renaud COLIN, Etablissement public Loire – Présentation et Echanges

Un(e) chargé(e) d’opération « commande publique »

 

L’ETABLISSEMENT PUBLIC LOIRE recrute par voie statutaire (mutation ou détachement) ou à défaut par voie contractuelle

un(e) chargé(e) d’opération « commande publique »

Catégorie B – Cadre d’emploi des rédacteurs

 

La direction administrative et financière de l’Etablissement public Loire, direction support des directions opérationnelles, a pour missions de garantir l’exécution budgétaire, d’optimiser la perception des ressources financières, de respecter la réglementation en vigueur et d’assurer le fonctionnement général de l’Etablissement.

Dans ce cadre certains outils et documents ont été mis en place et sont actualisés régulièrement ; par exemple :

 

Vos missions :

Dans ce contexte, sous la responsabilité de la directrice administrative et financière, le ou la chargé(e) d’opération sera chargé(e) du suivi administratif et financier des marchés passés par l’Etablissement et de la promotion en son sein des bonnes pratiques en matière de commande publique ; plus particulièrement :

  • Assister les services dans l’évaluation de leurs besoins et tout au long de la procédure de consultation (vulgarisation des procédures, contrôle des seuils, etc.),
  • Elaborer les pièces administratives des Dossiers de consultation des entreprises (DCE) en cohérence avec les cahiers des charges fournis par les directions opérationnelles,
  • Assurer le suivi des marchés de la publication à la notification : lancer les mises en concurrence, suivre les consultations et contrôler les rapports d’analyse des offres, assurer l’information des candidats non retenus, gérer la notification des contrats,
  • Assurer la saisie des données nécessaires pour l’ensemble des marchés et actes d’exécution dans le logiciel financier dédié (marchés, engagements), et participer aux développements du logiciel dédié (BERGER-LEVRAULT / SEDIT),
  • Procéder aux opérations d’archivages nécessaires à la direction dans ce domaine,
  • Participer à la veille thématique et opérationnelle des marchés dans les domaines souhaités par les directions opérationnelles,
  • Participer au suivi des indicateurs administratifs, budgétaires et financiers de l’Etablissement.

 

Compétences souhaitées et qualités requises :

  • Formation juridique supérieure en droit public,
  • Expérience confirmée en gestion des marchés et de la commande publique au sein d’un organisme public,
  • Très bonne connaissance du cadre législatif et réglementaire (code de la commande publique, CCAG, etc.) et des pratiques dans le domaine,
  • Capacité d’analyse, de synthèse et rédactionnelle,
  • Grande rigueur et probité,
  • Disponibilité et qualités relationnelles,
  • Pratique des outils informatiques bureautiques niveau utilisateur.

 

Rémunération : Statutaire cadre d’emploi des rédacteurs territoriaux + régime indemnitaire + CNAS

Poste basé à : ORLEANS

 

Renseignements complémentaires sur le poste :

  • Mme Zoé DECOLLY, directrice administrative et financière – zoe.decolly@eptb-loire.fr – 02.46.47.03.12
  • Mme Emmanuelle BRAIBANT – Chargée du personnel – emmanuelle.braibant@eptb-loire.fr – 02 46 47 03 11

 

Merci d’envoyer votre candidature (lettre de motivation et CV), à envoyer au plus tard le 12 février 2022, par voie électronique (claire.coudyser@eptb-loire.fr) ou postale à Monsieur le Président de l’Etablissement public Loire, 2 quai du Fort Alleaume – CS 55708 – 45057 ORLEANS CEDEX.

Chargé(e) de mission basé(e) à Bourges (18) « Coordination du contrat territorial Concert’eau »

 

L’Etablissement recrute pour 2 ans un(e) chargé(e) de mission basé(e) à Bourges (18) « Coordination du contrat territorial Concert’eau » (ingénieur en CDD ou par voie de détachement)

 

Contexte :

En déclinaison opérationnelle des SAGE Cher amont et Yèvre-Auron dans le département du Cher, un contrat territorial visant la reconquête du bon état quantitatif et qualitatif de la ressource en eau est entré en phase de mise en œuvre en 2021.

Cette 1ère programmation établie jusqu’à fin 2023 regroupe 11 signataires dont le Conseil départemental du Cher qui assure le portage et la Présidence du comité de pilotage et l’Etablissement public Loire qui anime et coordonne la démarche en synergie avec son rôle de structure porteuse des 2 SAGE cités ci-dessus.

Le/la chargé(e) de mission sera en charge plus spécifiquement de la coordination et du suivi de la mise en œuvre des 26 actions inscrites au contrat en lien étroit avec l’ensemble des partenaires.

Missions principales

En collaboration avec les 2 chargés missions SAGE Cher amont et Yèvre-Auron et sous la responsabilité du directeur adjoint du développement et de la gestion territorialisée, cet agent sera chargé dans le cadre du CT Concert’eau de :

  • Assurer l‘animation et la coordination générale du contrat notamment en organisant les réunions des instances et en apportant un appui technique aux porteurs d’actions
  • Piloter les actions sous maitrise d’ouvrage de l’Etablissement inscrites au contrat : communication (en lien étroit avec les services du Conseil départemental du Cher), étude relative à l’évaluation des impacts économiques et agricoles des projets de retenues de substitution et de création de ressources, état des lieux des prélèvements industriels, …
  • Assurer le suivi administratif, financier et technique du contrat (suivi des subventions et des indicateurs – rédaction des bilans annuels et intermédiaire)
  • Préparer avec les acteurs locaux le contenu du CT 2024-2026.

 

Compétences souhaitées et qualités requises

  • Niveau Bac + 5 avec une formation dans le domaine de la gestion de l’eau. Une expérience professionnelle (1 à 2 ans), en gestion de projet multipartenarial – animation d’une démarche territoriale, serait appréciée
  • Connaissances complémentaires souhaitées : environnement territorial, aménagement du territoire, usages de l’eau, agronomie, économie
  • Maitrise de l’outil informatique et des logiciels suivants : Suite bureautique Microsoft Office, Qgis,
  • Qualités et compétences : capacités d’analyse, de synthèse et de restitution (à l’oral comme à l’écrit), compétence affirmée à l’animation et portage de démarches de concertation (organisation et conduite de réunions), aptitude indispensable au travail en équipe, dynamisme.

 

Prise de fonction : 01/02/2022

Rémunération : Statutaire ingénieur territorial + régime indemnitaire + CNAS

Poste basé à : Bourges (18). Cet agent bénéficiera de l’appui administratif et technique de l’Etablissement. Déplacements à prévoir (véhicule de service à disposition).

 

Renseignements complémentaires sur le poste :

 

Merci d’envoyer votre candidature (lettre de motivation et CV), avant le 2 janvier 2022, par voie électronique (claire.coudyser@eptb-loire.fr) ou postale à Monsieur le Président de l’Etablissement public Loire, 2 quai du Fort Alleaume – CS 55708- 45057 ORLEANS CEDEX.

TRAVAUX DE CONFORTEMENT D’URGENCE SUR LES DIGUES DU PETIT LOUET ET DE MONTJEAN-SUR-LOIRE

Dans le cadre de la gestion de près de 60 km de digues de protection contre les inondations en Loire aval (déléguée à l’été 2019 par Saumur Val de Loire, Angers Loire Métropole, Loire Layon Aubance et Mauges Communauté), l’Etablissement public Loire assure notamment l’appui technique des collectivités pour la surveillance de leurs ouvrages en période de crue. Suite à celle de début d’année, au déclenchement des procédures de surveillance et aux constatations de fuites sur les digues du Petit Louet et de Montjean-sur-Loire, des travaux d’urgence ont dû être entrepris. Certains se sont poursuivis à l’été pour se finaliser à l’automne, afin de profiter de la période de basses eaux.

Dans le cadre de la gestion de près de 60 km de digues de protection contre les inondations en Loire aval (déléguée à l’été 2019 par Saumur Val de Loire, Angers Loire Métropole, Loire Layon Aubance et Mauges Communauté), l’Etablissement public Loire assure notamment l’appui technique des collectivités pour la surveillance de leurs ouvrages en période de crue. Suite à celle de début d’année, au déclenchement des procédures de surveillance et aux constatations de fuites sur les digues du Petit Louet et de Montjean-sur-Loire, des travaux d’urgence ont dû être entrepris. Certains se sont poursuivis à l’été pour se finaliser à l’automne, afin de profiter de la période de basses eaux.

Digue de Montjean-sur-Loire
Pendant la crue de février dernier, les travaux d’urgence ont permis de sécuriser une zone de fuite d’eau en arrière de cette digue, côté zone protégée. Cependant, suite à la décrue, sur un autre secteur déjà fragile (cale du Chéneveau, commune de Mesnil-en-Vallée), il a été constaté l’aggravation du phénomène d’érosion externe avec des départs de matériaux conséquents côté Loire en pied de digue.
Une intervention en période d’étiage pour conforter le pied de digue avant les prochaines montées des eaux a été décidée et dimensionnée. Malheureusement, l’étiage n’ayant pas été suffisamment prononcé cette année, une solution alternative provisoire a dû être mise en œuvre avec un report des travaux définitifs en 2022.
Ces travaux, devant permettre de stabiliser la zone la plus sensible dans l’attente d’une situation hydrologique plus propice à la mise en œuvre de la solution pérenne, se sont déroulés début novembre. Ils ont consisté en une dépose de géotextile, d’une couche de matériaux d’assise dite de filtre (grave 40/80 mm) sur 20 cm d’épaisseur minimum et d’enrochements sur 60 cm d’épaisseur en moyenne. Le linéaire ainsi traité est d’environ 30 mètres/linéaire, sur les 200 devant faire l’objet d’un traitement pérenne.

Digue du Petit Louet
Plusieurs travaux s’y sont déroulés pendant l’été : réfection des joints dans le muret de revanche sur le secteur des Grandes Plaines (commune des Ponts-de-Cé), la pose de clapets anti-retour sur les exutoires d’eaux pluviales provenant de la voirie sur ce même muret, ainsi que d’équipements de suivi des fissures présentes sur la digue (fissuromètres rustiques et vinchon). D’autres travaux plus lourds viennent de s’achever en amont de l’ouvrage de la Touchetterie. Il s’agit du traitement des zones de fuites principales sur le chemin en pied de digue, côté zone protégée (commune des Garennes-sur-Loire). Ces travaux de confortement pérennes ont débuté mi-octobre. L’objectif était de sécuriser à la fois le chemin en pied et la digue en elle-même, en agissant sur le phénomène d’érosion interne, qui se caractérise par des passages d’eau dans le corps de la digue ; entraînant des matériaux, ces derniers forment des fuites, puis des trous pouvant aller jusqu’à provoquer des brèches. Il a été opéré un décapage du chemin sur plusieurs centimètres pour venir y mettre un géotextile filtrant, du sable drainant, du tout-venant, puis déposer le mélange terre-pierres initial. Ce chemin rural étant utilisé également lors de la surveillance en crue de la digue a pu ainsi être remis en état. Il a été à la fois sécurisé et rehaussé par endroits jusqu’à 80 cm environ — la différence de niveau entre la crête de la digue et le chemin étant portée à 1 m sur l’ensemble des 600 metrse/linéaire —. Desservant également des parcelles privées à usage de loisirs ou d’habitations, les accès aux abords de ces dernières le nécessitant ont été réaménagés avec l’accord des propriétaires. Un des chemins d’accès au chantier passant par-dessus un cours d’eau busé a également fait l’objet de travaux avec le remplacement d’une buse béton par un ouvrage cadre avec reconstitution de lit dans celui-ci permettant ainsi l’amélioration de la continuité écologique et la sécurisation de l’accès au pied de digue par les véhicules.
À noter enfin que les premières réparations d’urgence au niveau de l’ouvrage des portes de la Touchetterie ont été sécurisées par la mise en œuvre d’enrochements complémentaires, limitant ainsi le risque d’affouillement. La fin du chantier est prévue fin de cette semaine.

Téléchargez le communiqué de presse


COUT DES TRAVAUX

Montjean-sur-Loire : 212.685 €* (dont 25.000 € de maîtrise d’oeuvre)
Petit Louet : 236.514 € de travaux (dont 30.000 € de maîtrise d’oeuvre)
Maîtrise d’ouvrage des travaux : Etablissement public Loire
Financement des travaux : Angers Loire Métropole, Loire Layon Aubance, Mauges Communauté, Région Pays de la Loire, au titre du plan de relance et Etat potentiellement (demande introduite au titre de la dotation de solidarité en faveur de l’équipement des collectivités pour des évènements climatiques).
(*) Dont 150.000 € de travaux restant à réaliser en 2022