Villerest : Expérimentation visant l’amélioration de la qualité de l’eau de la zone de baignade

Le plan d’eau du barrage de Villerest, propriété de l’Etablissement qui en assure la gestion, constitue une zone d’accumulation d’eau importante (capacité maximale de + de 130 Mm3) et draine un bassin versant de quelques 6 500 km2. Il est soumis à des pressions anthropiques fortes. Depuis sa mise en service en 1985, la question de la qualité de l’eau est récurente. Les conséquents apports en nutriments dans la retenue sont responsables d’un enrichissement des eaux, pouvant se traduire par une prolifération phytoplanctonique importante (particulièrement de cyanobactéries) en saison estivale.

Dès les années 90, plusieurs expérimentations et initiatives ont été prises par l’Etablissement ainsi que par les collectivités, en matière d’assainissement, d’environnement et de sensibilisation des populations. Bien que ces actions aient permis de limiter les apports, la problématique d’eutrophisation persiste dans la retenue.

Même si les vocations premières du barrage sont celles de l’écrêtement des crues et du soutien d’étiage, tous deux assurés avec succès d’ailleurs, la prise en compte de cet ouvrage dans son environnement et le développement local est aussi un sujet d’importance pour l’Etablissement.

C’est la raison pour laquelle, il n’est pas resté inactif lorsque les saisons estivales, comme ce fut le cas ces dernières années, ont été marquées par l’impossibilité de se baigner. La dégradation de la qualité de l’eau, potentiellement accentuée par le changement climatique, affecte le tourisme local et impacte l’économie du territoire ainsi que son image.

C’est dans ce contexte que fin septembre 2018, la Mairie de Villerest, relayée par Roannais Agglomération, a sollicité l’appui de l’Etablissement, afin d‘envisager des solutions durables.

Après avoir prospecté le champ des dernières innovations et expérimentations dont la mise en œuvre pourrait être de nature à limiter la dégradation de la qualité de l’eau dans la retenue de Villerest, l’Etablissement a proposé fin octobre 2018, de s’orienter vers une technologie permettant par l’utilisation d’ultrasons, d’éliminer les algues en surface ainsi que les cyanobactéries. Déployée sur le continent nord-américain et plusieurs pays en Europe, cette solution a également été retenue en France sur plusieurs sites où elle a présenté de bons résultats.

Toutes les explications dans le communiqué de presse !

Semaine de REV* : ouverture des inscriptions

Dans le prolongement de l’édition 2018 dont les échanges sont disponibles sur le site, et plus largement dans le cadre d’échanges réguliers ces dernières années entre la communauté des chercheurs et celle des gestionnaires, l’Etablissement proposera du mardi 17 au vendredi 20 septembre une nouvelle  « semaine de REV », à savoir une REVue de projets scientifiques et techniques au service de la gestion intégrée du bassin de la Loire et ses affluents.

Durant 4 jours, à Orléans, dans les locaux de l’Etablissement, chercheurs et gestionnaires auront la possibilité d’échanger autour de projets sur le bassin et en dehors.

Les 4 thèmes retenus cette année sont :

  • [J1 – 17 septembre] : Qualité de l’eau dans les retenues
  • [J2 – 18 septembre] : Eaux pluviales en gestion territorialisée
  • [J3 – 19 septembre] : Connaissance des ressources en eaux souterraines
  • [J4 – 20 septembre] : Intelligence artificielle et gestion réelle d’un bassin fluvial

Chaque session est structurée autour d’une problématique, abordée à travers les contributions complémentaires aussi bien de la communauté scientifique (particuliè-rement de jeunes chercheurs), que d’opérateurs et acteurs témoignant d’actions mises en œuvre et de retours d’expérience concrets, y compris hors bassin de la Loire et ses affluents. Les échanges sont favorisés par une place importante (au moins 1/3 du temps) réservée au dialogue entre participants et intervenants.

INSCRIVEZ-VOUS !

INGENIEUR « DIGUES »

 

L’Etablissement recrute un ingénieur
Chargé(e) de mission « Digues » basé(e) à Orléans
(CDD jusqu’à fin décembre 2021 ou par voie de détachement)

CONTEXTE
L’Etablissement accompagne depuis plus de 35 ans les collectivités du bassin de la Loire et ses affluents dans le domaine de l‘évaluation et de la gestion des risques d’inondations, en leur apportant notamment un appui technique dans l’exercice de leurs missions.

A ce titre, il assure depuis 2012 une mission d’appui technique aux collectivités propriétaires ou gestionnaires de digues sur le bassin de la Loire et ses affluents, dans les démarches liées à la sécurisation de leurs ouvrages et à la mise en œuvre des obligations réglementaires associées.

Plus généralement, fin 2015, l’Etablissement a pris l’initiative d’un projet d’aménagement d’intérêt commun (PAIC) pour la gestion des infrastructures de protection à l’échelle de l’ensemble du bassin fluvial, dont la co-construction se poursuit actuellement en lien étroit avec les collectivités concernées (www.eptb-loire.fr/paic/).

 

MISSIONS PRINCIPALES

 L’objectif poursuivi est le renforcement de l’appui apporté à l’échelle du bassin fluvial, en termes de sécurisation et de gestion des digues des collectivités, avec une implication développée plus particulièrement en Loire moyenne et en Loire amont.

Le(la) chargé(e) de mission recruté(e), placé(e) sous la responsabilité du Chef de service prévention des inondations, interviendra en collaboration avec la chargée de mission « digues » déjà en poste à Orléans depuis plusieurs années, également en liaison avec l’équipe de proximité basée à Angers (gestion de digues de collectivités déléguée à l’Etablissement dans cette partie du bassin).

Les actions prévues sont :

  • Assurer la représentation technique de l’Etablissement auprès des collectivités et des services de l’Etat
  • Contribuer au PAIC sur le bassin, informer et sensibiliser les collectivités concernées ; Lancer et suivre les marchés portant sur des analyses complémentaires alimentant ce dernier
  • Consolider et actualiser la base de données des ouvrages de protection du bassin
  • Préparer et suivre la bonne réalisation d’études de systèmes d’endiguement sur le territoire de la Loire moyenne et de la Loire amont (études de dangers et autres investigations)
  • Participer à l’élaboration, la mise en place et l’exécution de conventions de délégation de gestion de digues sur le territoire concerné
  • Assurer une veille technique et réglementaire
  • Participer à la gestion des partenariats (notamment Irstea, Cerema, France Digues) et aux groupes de travail nationaux
  • Encadrer des travaux de stages étudiants en lien avec les missions
  • Préparer et gérer les dossiers de subvention relatifs aux missions

 

COMPETENCES SOUHAITEES ET QUALITES REQUISES

– Formation Bac+5, Ingénieur ou master 2
– Spécialisation en hydraulique et ouvrages et/ou prévention et gestion des risques
– Première expérience significative en lien avec les missions
– Connaissances/pratique dans les domaines suivants :

  • Hydraulique, hydrologie et modélisation
  • Ouvrages hydrauliques, génie civil et géotechnique
  • Conduite/suivi de travaux fluviaux
  • Procédures de la commande publique
  • Cadre règlementaire de gestion des ouvrages de protection contre les inondations
  • Acteurs et partenaires institutionnels, collectivités
  • Outils SIG (Q-GIS).

– Autonomie avec esprit d’équipe, capacité d’organisation et rigueur dans les interventions, aisance relationnelle, goût pour une activité partagée entre le travail de terrain et celui de bureau, capacité d’analyse, de synthèse et de restitution.

Rémunération : CDD jusqu’à fin décembre 2021 ou par voie de détachement – Cadre d’emploi des ingénieurs + régime indemnitaire

Poste basé à : ORLEANS (45)

Prise de fonction : Eté-Automne 2019

Déplacements : Déplacements sur le bassin de la Loire et ses affluents (véhicule de service).

Candidature : CV et lettre de motivation à adresser au plus tard le 29 juin 2019 à l’attention de Monsieur le Président de l’Etablissement public Loire, par voie électronique, à l’adresse suivante : claire.coudyser@eptb-loire.fr

Renseignements : Emmanuelle BRAIBANT – Chargée du personnel – Mail : emmanuelle.braibant@eptb-loire.fr    Tél : 02.46.47.03.11
Pierre PHILIPPE – Chef du service prévention des inondations – Mail : pierre.philippe@eptb-loire.fr     Tél : 02.46.47.03.01

CHEF DE SERVICE des barrages de Villerest et Naussac

 

L’ETABLISSEMENT PUBLIC LOIRE recrute, par voie statutaire
(mutation ou détachement)
ou à défaut par voie contractuelle
un(e) INGENIEUR(e) TERRITORIAL(e)
CHEF DE SERVICE DES BARRAGES DE VILLEREST ET NAUSSAC

CONTEXTE

L’Etablissement public Loire est propriétaire des ouvrages structurants de Naussac (Lozère, 48) et de Villerest (Loire, 42), dont il assure la gestion. Le barrage de Naussac, situé sur le Donozau, affluent de l’Allier, a pour vocation le soutien des étiages de l’Allier et de la Loire. Le barrage de Villerest, situé sur la Loire, en amont de Roanne, a pour vocation l’écrêtement des crues et le soutien des étiages.

Au-delà de la mobilisation du service dédié de l’Etablissement (effectif de six agents auxquels s’ajoutent un apprenti et des stagiaires), l’exploitation sur site des ouvrages est assurée, pour le compte de l’Établissement, par des prestataires, dans le cadre de marchés de services.

MISSIONS PRINCIPALES

Au sein du service des barrages, dont vous assurez l’encadrement des agents, vous avez principalement pour mission de mobiliser et fournir l’expertise technique en hydraulique et hydrologie, afin de garantir la bonne gestion de la ressource en eau sur les axes réalimentés de la Loire et de l’Allier. Vous élaborez en lien avec les autres agents du service, notamment la chargée de mission modélisation, les éléments d’analyse ainsi que les avis de l’Etablissement sur les dossiers correspondant.

Comme référent(e) de l’Etablissement sur les questions relatives à la gestion hydraulique et hydrologique des ouvrages de Naussac et Villerest, vous êtes amené(e) à échanger avec les services de l’Etat en charge des problématiques liées aux ressources disponibles dans les deux retenues, et à intervenir au sein du Comité de Gestion des Retenues de Naussac et de Villerest et des Etiages Sévères (CGRNVES).

Sur le volet règlementaire, vous êtes l’interlocuteur(trice) des services de l’Etat en charge du contrôle des deux ouvrages. Egalement des autres partenaires de l’Etablissement, dans l’hypothèse par exemple de démarches de révision des règlements d’eau.

Sur le volet budgétaire, vous assurez en lien avec l’exploitant de chaque barrage, la construction/mise en œuvre des prévisionnels pluriannuels d’investissement, ainsi que la préparation annuelle du budget annexe dédié aux ouvrages. Vous êtes garant(e) de la bonne exécution de ce dernier, en lien notamment avec le chargé de mission génie civil, ainsi que de l’atteinte des objectifs fixés.

Sur le volet opérationnel, vous êtes force de proposition sur la mise en place de solutions/expérimentations permettant l’optimisation du fonctionnement des deux barrages ; vous lancez et pilotez à ce titre l’ensemble des études nécessaires en vue de leur déploiement. C’est dans ce contexte que vous conduisez l’analyse prospective des besoins de l’Etablissement en matière d’innovation, à court, moyen et long terme.

De plus, comme les autres agents du service, dans une logique de continuité d’action, vous serez soumis(e) à un régime d’astreinte (en moyenne 10 semaines par an). A ce titre, en cas d’évènement hydrologique nécessitant la mise en place d’une permanence, vous pourrez être amené(e) à intervenir afin d’élaborer les consignes de lachûres pour le barrage de Villerest. Egalement, vous serez périodiquement chargé(e) de réaliser la consigne journalière de lâchures en période de basses eaux.

Enfin, vous contribuez à la valorisation des réalisations de l’Etablissement, à travers des participations/interventions à des projets de coopération/recherche, des colloques professionnels ou des publications dans des revues spécialisées.

COMPETENCES SOUHAITEES ET QUALITES REQUISES 

  • Diplôme d’ingénieur ou équivalent universitaire, spécialisation hydraulique/hydrologie
  • Expérience en maitrise d’ouvrage et/ou dans des postes d’encadrement équivalents
  • Qualités organisationnelles, esprit d’analyse et aisance relationnelle
  • Capacité d’adaptation et de réaction en gestion de crise
  • Autonomie dans l’exercice des missions
  • Permis B indispensable

REMUNERATIONS : Statutaire – Cadre d’emploi des ingénieurs territoriaux

LIEU : Orléans

POSTE A POURVOIR : Eté 2019

RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES SUR LE POSTE :

Emmanuelle BRAIBANT – Chargée du personnel
(Tél : 02.46.47.03.11 – mail : emmanuelle.braibant@eptb-loire.fr)

Merci d’envoyer votre candidature (lettre de motivation et CV) avant le 29 juin 2019 à l’attention de Monsieur le Président de l’Etablissement public Loire, par voie électronique claire.coudyser@eptb-loire.fr ou postale (à l’adresse : 2 quai du Fort Alleaume – CS 55708 – 45057 Orléans cedex).

LA CONTINUITE, ECHO LOGIQUE AUX MILIEUX AQUATIQUES

La continuité écologique, « écho logique» aux milieux aquatiques ? Mais qu’est-ce-que la continuité écologique ? En quoi et pourquoi est-il logique de la préserver, de la restaurer ? C’est la réponse qu’a souhaité apporter l’Etablissement public Loire en partenariat avec l’Agence française pour la biodiversité, au travers une exposition extérieure présentée du 1er juin au 31 août au 2 quai du Fort Alleaume à Orléans, en lien avec l’année internationale du saumon. Un sujet pointu abordé de manière pédagogique et didactique.

Cliquez et Bonne visite !

Pour faire écho à cet enjeu auprès du plus grand nombre, l’expo est également disponible sous forme de bâches sur simple demande. (téléchargement pdf).

SENSIBILISATION AU RISQUE INONDATION SUR LE BASSIN DU LOIR

Environ 25 400 personnes habitent en zone inondable, soit 7% de la population totale du bassin du Loir.

C’est pour sensibiliser au mieux ces publics, que la Commission Locale de l’Eau du SAGE Loir porté par l’Etablissement, a souhaité mettre en place une campagne d’information en s’appuyant notamment sur trois vidéos.

Objectifs : Mieux comprendre la dynamique des cours, connaître les aléas et les enjeux ainsi que les dispositifs de prévention des inondations.

INGENIEUR.E « DIGUES EN LOIRE AVAL »

L’Etablissement recrute un(e) ingénieur(e) basé(e) à Angers
Chargé(e) de mission « Digues en Loire aval »
(CDD jusqu’à fin décembre 2021 ou par voie de détachement)

L’Etablissement accompagne depuis plus de 35 ans les collectivités du bassin de la Loire et ses affluents dans le domaine de l‘évaluation et de la gestion des risques d’inondations, en leur apportant notamment un appui technique dans l’exercice de leurs missions.

A ce titre, il assure depuis 2003 un appui « en proximité » sur le bassin de la Maine et la Loire aval – avec une chargée de mission basée à Angers (49) – et plus particulièrement depuis 2012 sur les démarches liées à la sécurisation des ouvrages de protection contre les inondations et leur mise en conformité avec la règlementation. Plus généralement, fin 2015, l’Etablissement a pris l’initiative d’un projet d’aménagement d’intérêt commun (PAIC) pour la gestion des infrastructures de protection à l’échelle de l’ensemble du bassin fluvial, dont la co-construction se poursuit actuellement en lien étroit avec les collectivités concernées (www.eptb-loire.fr/paic).

MISSIONS PRINCIPALES

L’objectif poursuivi est le renforcement de l’appui apporté sur la partie aval du bassin de la Loire, en termes de sécurisation des digues des collectivités ayant délégué la gestion de ces dernières à l’Etablissement.

Dans une logique d’optimisation des moyens mobilisés, le parti a été pris par l’Etablissement d’un fonctionnement en équipe projet, en proximité territoriale qui plus est. Le(la) chargé(e) de mission recruté(e), placé(e) sous la responsabilité du Chef de service prévention des inondations, interviendra sous la supervision de la chargée de mission déjà en poste à Angers depuis plusieurs années (référente des services de l’Etablissement sur le territoire dont il s’agit) et en collaboration étroite avec le second chargé de mission (ingénieur) en poste depuis mars 2019 ainsi que les deux chargé(e)s d’opération (techniciens) en cours de recrutement.

ACTIONS PREVUES

  • Contribuer à la co-construction du PAIC sur le territoire d’intervention, et assurer les missions confiées par les collectivités concernées dans le cadre de la délégation de gestion des digues
  • Suivre les procédures et réaliser les dossiers règlementaires nécessaires à la mise en conformité et à la régularisation des ouvrages
  • Lancer et suivre les marchés d’études, entretien et travaux nécessaires à la mise en conformité ou à la fiabilisation des digues
  • Contribuer à la constitution et à la mise à jour des dossiers d’ouvrage
  • Suivre les autorisations et les conventions de superpositions, et gérer les obligations de déclaration et d’information relatives au « guichet unique » pour la prévention des endommagements des ouvrages
  • Organiser et participer à la surveillance des digues, et assister les collectivités pour la rédaction des plans de surveillance et la formation des agents de surveillance
  • Suivre le travail des deux chargé(e)s d’opération « digues »
  • Etre l’interlocuteur privilégié des services de contrôle et des collectivités
  • Participer à la préparation des bilans annuels technique et financier ainsi que des programmations pour l’année n+1
  • Suivi de travaux de stages le cas échéant

 NB : Les conditions d’intervention particulières peuvent conduire à envisager l’établissement d’astreintes.

Compétences souhaitées et qualités requises :

 – Formation Bac+5, Ingénieur ou master 2
– Spécialisation en hydraulique et ouvrages et/ou prévention et gestion des risques
– Première expérience significative en lien avec les missions
– Connaissances/pratique dans les domaines suivants :

  • Hydraulique, hydrologie et modélisation
  • Ouvrages hydrauliques, génie civil et géotechnique
  • Conduite/suivi de travaux fluviaux
  • Procédures de la commande publique
  • Cadre règlementaire de gestion des ouvrages de protection contre les inondations
  • Acteurs et partenaires institutionnels, collectivités
  • Outils SIG (Q-GIS).

– Autonomie avec esprit d’équipe, capacité d’organisation et rigueur dans les interventions, aisance relationnelle, goût pour une activité partagée entre le travail de terrain et celui de bureau, capacité d’analyse, de synthèse et de restitution

REMUNERATION : CDD jusqu’à fin décembre 2021 ou par voie de détachement – Cadre d’emploi des ingénieurs + régime indemnitaire

POSTE BASE : ANGERS (49)

PRISE DE FONCTION : Eté 2019

DEPLACEMENTS : Déplacements sur le bassin de la Maine et la Loire aval, ainsi qu’à Orléans (véhicule de service).

CANDIDATURE : CV et lettre de motivation à adresser au plus tard le 21 juin 2019 à l’attention de Monsieur le Président de l’Etablissement public Loire, par voie électronique, à l’adresse suivante : claire.coudyser@eptb-loire.fr

RENSEIGNEMENTS
Emmanuelle BRAIBANT – Chargée du personnel
Mail : emmanuelle.braibant@eptb-loire.fr
Tél : 02.46.47.03.11
Virginie GASPARI – Chargée de mission inondations Maine – Loire aval
Mail : virginie.gaspari@eptb-loire.fr
Tél : 02.85.50.07.12

2 TECHNICIEN.NES « DIGUES EN LOIRE AVAL »

L’Etablissement recrute deux technicien(ne)s basé(e)s à Angers
Chargé(e)s d’Opération « Digues en Loire aval »
(CDD jusqu’à fin décembre 2021 ou par voie de détachement)

L’Etablissement accompagne depuis plus de 35 ans les collectivités du bassin de la Loire et ses affluents dans le domaine de l’évaluation et de la gestion des risques d’inondations, en leur apportant notamment un appui technique dans l’exercice de leurs missions.

A ce titre, il assure depuis 2003 un appui en proximité sur le bassin de la Maine et la Loire aval – avec une chargée de mission basée à Angers (49) – et plus particulièrement depuis 2012 sur les démarches liées à la sécurisation des ouvrages de protection contre les inondations et leur mise en conformité avec la règlementation. Plus généralement, fin 2015, l’Etablissement a pris l’initiative d’un projet d’aménagement d’intérêt commun (PAIC) pour la gestion des infrastructures de protection à l’échelle de l’ensemble du bassin fluvial, dont la co-construction se poursuit actuellement en lien étroit avec les collectivités concernées (www.eptb-loire.fr/paic).

MISSIONS PRINCIPALES

L’objectif poursuivi est le renforcement de l’appui apporté sur la partie aval du bassin de la Loire, en termes de sécurisation des digues des collectivités ayant délégué la gestion de ces dernières à l’Etablissement.

Dans une logique d’optimisation des moyens mobilisés, le parti a été pris par l’Etablissement d’un fonctionnement en équipe projet, en proximité territoriale qui plus est. Les deux chargé(e)s d’opération recruté(e)s, placé(e)s sous la responsabilité du Chef de service prévention des inondations, interviendront sous la supervision de la chargée de mission déjà en poste à Angers depuis plusieurs années (référente des services de l’Etablissement sur le territoire dont il s’agit) et en collaboration étroite avec les deux autres chargés de mission (l’un en poste depuis mars 2019, l’autre en cours de recrutement).

ACTIONS PREVUES

  • Contribuer à la constitution et à la mise à jour des dossiers d’ouvrage ainsi qu’à la constitution des dossiers de régularisation/autorisation
  • Collecter, compléter et bancariser les éléments de connaissance des ouvrages présents sur le territoire d’intervention
  • Assurer la surveillance des ouvrages (rédaction des consignes de surveillance, planification des inspections périodiques, des visites techniques approfondies, de la surveillance en crue) et saisir les renseignements sur SIRS Digues
  • Participer à la planification et faire le suivi de l’entretien des ouvrages (rédaction du programme d’entretien, établissement de DCE, exécution de marchés et suivi de chantiers)
  • Contribuer à la réalisation et/ou suivre des études et travaux utiles pour la régularisation des ouvrages ou leur mise en conformité
  • Renseigner les informations au guichet unique (INERIS), assurer la transversalité des interventions et veiller à la réalisation des chantiers conformément aux autorisations délivrées lors des DICT/DT

NB : Les conditions d’intervention particulières peuvent conduire à envisager l’établissement d’astreintes.

COMPETENCES SOUHAITEES ET QUALITES REQUISES

– Formation : Bac+2 minimum
– Spécialisation en hydraulique et ouvrages et/ou prévention et gestion des risques
– Première expérience significative en lien avec les missions
– Connaissances/pratique dans les domaines suivants :

  • Expérience en travaux fluviaux, en génie civil, en géotechnique et en mécanique hydraulique etc.
  • Maitrise des procédures de commandes publiques et de conduite de travaux avec une connaissance des différents intervenants
  • Connaissance du cadre règlementaire de gestion des ouvrages
  • Programmation et planification des opérations
  • Acteurs et partenaires institutionnels, collectivités
  • Outils SIG (Q-GIS).

– Autonomie tout en sachant travailler en équipe, sens de l’organisation et rigueur, sens du contact et relationnel, goût pour une activité partagée entre le travail de terrain et celui de bureau, capacité d’analyse et de synthèse, capacité rédactionnelle

REMUNERATION : CDD jusqu’à fin décembre 2021 ou par voie de détachement – Cadre d’emploi des techniciens + régime indemnitaire

POSTE BASE A : ANGERS (49) 

PRISE DE FONCTION : Eté 2019 

DEPLACEMENTS : Déplacements sur le bassin de la Maine et la Loire aval (véhicule de service).

CANDIDATURE CV et lettre de motivation à adresser au plus tard le 21 juin 2019 à l’attention de Monsieur le Président de l’Etablissement public Loire, par voie électronique, à l’adresse suivante : claire.coudyser@eptb-loire.fr

RENSEIGNEMENTS

Emmanuelle BRAIBANT – Chargée du personnel
Mail : emmanuelle.braibant@eptb-loire.fr
Tél : 02.46.47.03.11
Virginie GASPARI – Chargée de mission inondations Maine – Loire aval
Mail : virginie.gaspari@eptb-loire.fr
Tél : 02.85.50.07.12

ELECTION DU PRESIDENT

A l’issue de son premier mandat, Daniel FRECHET a été réélu Président de l’Etablissement. Elu de terrain, il a souligné que sa candidature était «une candidature de continuité, de solidarité et de cohérence du bassin», avec pour objecfifs d’optimiser le travail déjà effectué, accroître les mutualisations, accentuer la mobilisation des subventions notamment auprès de l’Europe, renforcer le dialogue avec les partenaires tels que l’Etat et l’Agence de l’eau.

S’agissant du fonctionnement des instances et dans le but de faciliter les échanges et le travail entre élus sur ce vaste bassin fluvial, Daniel FRECHET a proposé la mise en place de trois commissions territoriales (à l’amont, en Loire moyenne et à l’aval), sous la présidence respectivement de : Joseph KUCHNA (Vichy Communauté), assisté de Nathalie ROUSSET (Département de la Haute-Loire) ; Fabrice BOIGARD (Département d’Indre-et-Loire), assisté de Stéphanie ANTON (Ville d’Orléans) ; Jean-Louis DEMOY (Angers Métropole), assisté de Freddy HERVOCHON (Département de Loire-Atlantique).

Retrouvez les principales décisions dans la synthèse, le diaporama présenté en séance, l’ensemble des délibérations du 21 et du 29 mars ainsi que le dossier de séance point par point : Pt 1 ; Pt 2 ; Pt 3 ; Pt 4 ; Pt 5 ; Pt 6 ; Pt 7  ; Pt 8 ; Pt 9; Pt 10 ; Pt 11 ; Pt 12 ; Pt 13 ; Pt 14 ; Pt 15 ; Pt 16 ;  Pt 17 ; Pt 18 ; Pt 19 ; Pt 20 ; Pt 21

Ingénieur(e) territorial(e) en charge des infrastructures des barrages de Naussac et de Villerest

L’ETABLISSEMENT PUBLIC LOIRE RECRUTE

CONTEXTE

L’Etablissement public Loire est propriétaire des ouvrages structurants de Naussac (Lozère, 48) et de Villerest (Loire, 42), dont il assure la gestion. Le barrage de Naussac, situé sur le Donozau, affluent de l’Allier, a pour vocation le soutien des étiages de l’Allier et de la Loire. Le barrage de Villerest, situé sur la Loire, en amont de Roanne, a pour vocation l’écrêtement des crues et le soutien des étiages.

Au-delà de la mobilisation du service dédié de l’Etablissement (effectif de six agents auxquels s’ajoutent un apprenti et des stagiaires), l’exploitation sur site des ouvrages est assurée, pour le compte de l’Établissement, par des prestataires, dans le cadre de marchés de services.

MISSIONS PRINCIPALES

Au sein de la direction de l’exploitation et de la prévention des risques, sous la responsabilité du chef de service des barrages de Villerest et Naussac, vous avez pour mission de mobiliser et fournir l’expertise technique en génie civil, mécanique et automatisme afin d’assurer la sécurité des barrages et leur bon fonctionnement.

En collaboration étroite avec les deux agents de proximité de l’Etablissement, présents sur sites, vous vous positionnez en tant qu’interlocuteur de référence des exploitants et des maîtres d’œuvre en phase d’avant-projet et projet pour rechercher les meilleures solutions envisageables puis celles à retenir, avec comme objectif l’efficacité technique et l’optimisation des coûts de réalisation. S’ajoutent à cela les volets veille, retour d’expérience et capitalisation de savoir-faire nouveaux. En appui au chef de service, vous suivez les prévisionnels pluriannuels d’investissement et assurez la correspondance avec la programmation annuelle ainsi que les crédits budgétaires correspondants.

En lien avec le chef de service, vous facilitez la montée en compétences des agents sur site de l’Etablissement, notamment en mettant en place des formations/actions à leur attention, en co-construisant avec eux des protocoles de mise en œuvre, en convenant de l’identification et de la priorisation des points de vigilance particulière.

Pour ce qui concerne d’éventuelles interventions non prévues dans les marchés d’exploitation (études comme travaux), vous assurez, en collaboration avec les autres agents concernés de l’Etablissement, la préparation des cahiers des charges techniques, l’évaluation des offres reçues ainsi que le suivi de la réalisation des marchés notifiés le cas échéant.

De plus, comme les autres agents du service, dans une logique de continuité d’action, vous êtes soumis à un régime d’astreinte (en moyenne 10 semaines par an). A ce titre, en cas d’évènement hydrologique nécessitant la mise en place d’une permanence, vous pouvez être amené à intervenir afin d’élaborer les consignes de lachûres pour le barrage de Villerest. Egalement, vous êtes périodiquement chargé de réaliser la consigne journalière de lâchures en période de basses eaux.

Enfin, vous contribuez à la valorisation des réalisations de l’Etablissement, à travers des participations/interventions à des projets de coopération/recherche, des colloques professionnels ou des publications dans des revues spécialisées.

COMPETENCES SOUHAITEES ET QUALITES REQUISES

  • Diplôme d’ingénieur ou équivalent universitaire, spécialisation génie mécanique ou électromécanique
  • Expérience en maîtrise d’œuvre souhaitée
  • Bonne connaissance en génie civil, en mécanique, en automatisme et en hydraulique
  • Maîtrise des outils informatiques (Word, Excel, Powerpoint, …)
  • Connaissance des procédures de marchés publics
  • Qualités organisationnelles, esprit d’analyse et aisance relationnelle
  • Capacité d’adaptation et de réaction en gestion de crise
  • Autonomie dans l’exercice des missions
  • Permis B indispensable

Rémunérations : Statutaire – Cadre d’emploi des ingénieurs territoriaux complété par régime indemnitaire (fonction : chargé(e) de mission) – CNAS
Lieu : Orléans
Poste à pourvoir : Juin 2019 

Renseignements complémentaires sur le poste
Mamy TOMBOZAFY – Service des barrages de Villerest et Naussac
(Tél. : 02.46.47.03.00 – Mail : mamy.tombozafy@eptb-loire.fr)
Emmanuelle BRAIBANT – Chargée du personnel
(Tél : 02.46.47.03.11 – mail : emmanuelle.braibant@eptb-loire.fr)

Merci d’envoyer votre candidature (lettre de motivation et CV) avant le 12 mai 2019 à l’attention de Monsieur le Président de l’Etablissement public Loire, par voie électronique claire.coudyser@eptb-loire.fr ou postale (à l’adresse : 2 quai du Fort Alleaume – CS 55708 – 45057 Orléans cedex).

Etude Hydrologie, Milieux, Usages, Climat pour le Haut-Allier et l’Allier aval

La satisfaction des besoins en eau a été définie comme étant un enjeu essentiel pour les SAGE Allier aval et Haut-Allier. Dans un contexte de changement climatique, et quelle que soit la nature de l’usage (alimentation en eau potable, agriculture, industrie ou encore tourisme), il est indispensable de mettre en place une gestion durable des ressources afin d’anticiper tout conflit d’usage, si des demandes complémentaires venaient amplifier le volume des prélèvements actuels.

Ainsi, les Commissions Locales de l’Eau des SAGE Allier aval et Haut-Allier portés par l’Etablissement public Loire se sont engagées à réaliser une étude globale sur la gestion quantitative (Hydrologie, Milieux, Usages, Climat) à l’échelle de leur territoire.

Cette étude a pour objectifs principaux d’affiner les connaissances sur l’adéquation besoin-ressource, mais également d’estimer les tendances d’évolution climatique, démographique et économique afin d’adapter au mieux la gestion des ressources.

La réunion de lancement de l’étude a eu lieu le 19 mars à Sauxillanges (63)
Le communiqué de presse et le support de présentation relatifs à cette réunion sont accessibles via les liens ci-dessous.
• Communiqué de presse
• Support de présentation

COMITE SYNDICAL DU 12 DECEMBRE 2018

Le Comité syndical s’est réuni en séance plénière le 12 décembre dernier à Orléans, sous la présidence de Daniel Fréchet.

Sur la partie financière, on retiendra le vote de la DM4, ainsi que du budget 2019.

Sur le plan opérationnel, on notera plus particulièrement des points d’information ou décisions en lien avec l’exploitation des ouvrages de Naussac et Villerest, la prévention et la réduction du risque inondation, l’aménagement et la gestion des eaux, la recherche, le développement et l’innovation ainsi que la valorisation du patrimoine.

Retrouvez les principales décisions dans la synthèse, l’ensemble des délibérations du 12 décembre 2018 ainsi que le dossier de séance point par point.

Pt 1; Pt 2 ; Pt 3 ; Pt 4 ; Pt 5  ; Pt 6 ; Pt 7 ; Pt 8  ; Pt 9 ; Pt 10 ; Pt 11; Pt 12 ; Pt 13 ; Pt 14 ; Pt 15 ; Pt 16