Etude Hydrologie, Milieux, Usages, Climat pour le Haut-Allier et l’Allier aval

La satisfaction des besoins en eau a été définie comme étant un enjeu essentiel pour les SAGE Allier aval et Haut-Allier. Dans un contexte de changement climatique, et quelle que soit la nature de l’usage (alimentation en eau potable, agriculture, industrie ou encore tourisme), il est indispensable de mettre en place une gestion durable des ressources afin d’anticiper tout conflit d’usage, si des demandes complémentaires venaient amplifier le volume des prélèvements actuels.

Ainsi, les Commissions Locales de l’Eau des SAGE Allier aval et Haut-Allier portés par l’Etablissement public Loire se sont engagées à réaliser une étude globale sur la gestion quantitative (Hydrologie, Milieux, Usages, Climat) à l’échelle de leur territoire.

Cette étude a pour objectifs principaux d’affiner les connaissances sur l’adéquation besoin-ressource, mais également d’estimer les tendances d’évolution climatique, démographique et économique afin d’adapter au mieux la gestion des ressources.

La réunion de lancement de l’étude a eu lieu le 19 mars à Sauxillanges (63)
Le communiqué de presse et le support de présentation relatifs à cette réunion sont accessibles via les liens ci-dessous.
• Communiqué de presse
• Support de présentation

————————–

La première étape de l’étude a consisté à implanter 60 sondes de niveau d’eau afin de suivre les débits pendant les 3 ans à venir. Huit piézomètres ont été également équipés, deux sondes supplémentaires seront mises en place dans les prochaines semaines.
• Carte de localisation des sondes de suivi de niveaux d’eau

Exemples d’équipements (sonde barométrique et sondes de niveau d’eau) :

N.B. : Les sondes sont des équipements fragiles, merci de ne surtout pas les toucher sous peine de modifier complètement les résultats.

Dans le but de préciser les impacts des prélèvements sur les habitats piscicoles, la méthode Estimhab a été retenue (60 stations d’étude sont retenues). Cette méthode nécessite d’effectuer des mesures dans les cours d’eau en basses puis moyennes eaux. Une grande partie des mesures ont pu être réalisées en 2019, mais le terrain a du être arrêté par endroits du fait du contexte hydrologique (passage d’un étiage sévère à un régime ce crue).
• La Méthode Estimhab
• Carte de localisation des stations Estimhab

La collecte des données sur les prélèvements d’eau est en cours (contacts en cours avec les Chambres d’Agriculture, DDT, syndicats d’alimentation en eau potable, principaux industriels). Les informations obtenues serviront à dresser l’état des lieux du territoire qui sera présenté aux commissions inter-SAGE en avril ou mai 2020.