Les caractéristiques

Le barrage de Naussac est situé dans le département de la Lozère sur un affluent de l’Allier, le Donozau.

Il a pour vocation de maintenir un débit minimum dans l’Allier et la Loire en période de basses eaux pour permettre la satisfaction des différents usages de l’eau et des besoins des milieux naturels : l’irrigation, l’alimentation en eau potable, le refroidissement des centrales nucléaires…

Il a pour vocation de maintenir un débit minimum dans l’Allier et la Loire en période de basses eaux pour permettre la satisfaction des différents usages de l’eau et des besoins des milieux naturels : l’irrigation, l’alimentation en eau potable, le refroidissement des centrales nucléaires…
Le barrage de Naussac et le barrage du Chapeauroux ont été mis en service en 1983 .

L’apport moyen annuel dans la retenue étant insuffisant pour enassurer le remplissage chaque année, une dérivation dans l’allier avec une usine de pompage-turbinage ont été mis en place en 1997.

La retenue de Naussac s’étend sur une superficie de 1020 ha.
Le Donozau est un cours d’eau d’une longueur de 8 km dont le bassin versant s’étend sur une surface de 53 km².

Le barrage de Naussac est composé de plusieurs éléments :

  • d’un barrage poids en enrochement compacté d’une hauteur de 50 m dont l’étanchéité est assurée par un masque amont de dalles de béton.
  • d’une tour de prise d’eau constituée par un cylindre en béton armé de 60 mètres de haut et de 7 mètres de diamètre extérieur. Elle comporte 4 vannes placées à différentes hauteurs de 902 à 935m et répartis à la périphérie de la tour.
  • d’une usine de pompage turbinage et d’une vanne jet creux qui permet de restituer les eaux de la retenue.
  • d’un barrage de 6 m de haut sur le Chapeauroux qui permet d’alimenter la retenue. Cet ouvrage est équipé d’une passe à poissons.
  • Le Chapeauroux est un cours d’eau d’une longueur de 58 km dont le bassin versant s’étend sur une surface de 400 km².
  • Le Chapeauroux est un cours d’eau d’une longueur de 58 km dont le bassin versant s’étend sur une surface de 400 km².
  • d’une dérivation sur l’Allier avec un seuil fixe d’une hauteur de 2 mètres équipé d’un dispositif de franchissement pour les espèces migratrices et d’une passe à canoë.
  • Celle-ci est reliée par une galerie de transfert de 300 mètres de long à un bassin de pompage au pied de l’usine équipé d’une vanne clapet.

DSC00006Prises_d_eau_Naussac1-5d281

Usine_Naussac-2-0f3d3 Barrage_Chap-f7904seuil_allier-da0ceseuil_allier_pap-2-242e1