Embarquez pour une semaine de REV

L’Etablissement public Loire vous propose d’embarquer pour une semaine de REV, REVue de projets scientifiques et techniques au service de la gestion intégrée du bassin de la Loire et ses affluents, du 19 au 22 novembre 2018, à Orléans.

Au programme de la semaine

19 novembre 

 » Plongée en zones humides  »
(Zones humides : gestion, évolutions règlementaires et services écosystémiques)

9h30 – 12h30 : Gestion et évolutions règlementaires

FUSEAU : Le Foncier et ses Usages comme Socle de la construction collective de la protection des ressources et des miliEux AquatiqUes – Tina RAMBONILAZA, Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (IRSTEA)

L’obligation réelle environnementale (ORE) – Julie BABIN, Fédération des Conservatoires d’espaces naturels (FCEN)

ORACLE : Observatoire des Règlements et de l’Activité des CLE – Sophie LIZIARD, École nationale du génie de l’eau et de l’environnement de Strasbourg, Laboratoire GESTE

Cartographie des zones humides potentielles à partir d’une approche multicritères topo-climatique – Pierre-Olivier MAZAGOL, Université Jean Monnet de Saint-Etienne, Laboratoire EVS

Inventaire participatif des zones humides et proposition d’une stratégie d’intervention pour leur protection, préservation, restauration (SAGE Loire amont) – Etablissement public Loire

14h00 – 17h00 : Services écosystémiques

Evaluation française des milieux humides et aquatiques continentaux et de leurs services écosystémiques – Jérémy DEVAUX, Ministère de la Transition écologique et solidaire, Commissariat Général au Développement Durable

Pratiques de la séquence ERC en zones humides : zoom en Seine-Normandie – Johanna VAN HERRENTHALS, Association française des établissements publics territoriaux de bassin (AFEPTB)

Méthode nationale d’évaluation des fonctions des zones humides – Guillaume GAYET, Muséum national d’Histoire naturelle, UMS PatriNat

Réseau européen sur la connaissance et la gestion des ripisylves – Simon DUFOUR, Université de Rennes, Laboratoire LETG

Phytosociologie comme outil d’évaluation écologique et patrimoniale des zones humides : exemple de la cartographie paysagère des zones humides du Morvan – Gaël CAUSSE, Conservatoire botanique national du Bassin parisien

20 novembre
 » Destination Sécheresse  »
Sécheresse : usages/pratiques et gestion des étiages

9h30 – 12h30 : Usages et pratiques

Ouverture, Association française pour la prévention des catastrophes naturelles (AFPCN)

Gestion quantitative de la ressource en eau : comment concilier les enjeux d’usage et de biodiversité, Philippe BARAN – ECOGEA

Débits « écologiques » : une démarche de consensus basée sur la comparaison de scenarios, Nicolas LAMOUROUX – IRSTEA

Evaluation des démarches et instruments territorialisés pour une gestion adaptative mis en œuvre en Poitou-Charentes. La multifonctonnalité des ressources en eau à l’épreuve du changement climatique, Mohamed TAABNI, Université de Poitiers

DRIDANUBE – Drought Risk in the Danube Region, Andreja SUŠNIK – Slovenian Environment Agency

Rôle de la « Cellule de l’eau » et indicateurs de suivi de la sécheresse et de ses conséquences, DDT

 14h00 – 17h00 : Gestion des étiages

Gestion des étiages de la Loire et de l’Allier, Etablissement public Loire

Gestion des étiages de l’Ebre, Espagne, Rogelio GALVAN PLAZA – Confédération hydrographique de l’Ebre

AGUAMOD, plateforme intégrée des ressources en eau en période d’étiage, José Miguel SANCHEZ PEREZ – Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse (ENSAT), Laboratoire EcoLab

BRL Ingenierie, Présentation d’un outil dédié – Fabrice CEBRON

AGORA, Assemblée pour une Gouvernance Opérationnelle de la Ressource en eau et des Aquifères – Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, Service Eau et Milieux Aquatiques

La feuille de route de l’Atelier découverte de la GPI (gestion patrimoniale des infrastructures), le 21 novembre, et celle de Disco’Loire 2018, le 22 novembre, seront révélées fin octobre.

>>> Téléchargez le programme

Chaque session est structurée autour d’une problématique, abordée à travers les contributions complémentaires aussi bien de la communauté scientifique (particulièrement de jeunes chercheurs), que d’opérateurs et acteurs témoignant d’actions mises en œuvre et de retours d’expérience concrets, y compris hors bassin de la Loire et ses affluents.

Les échanges sont favorisés par une place importante (au moins 1/3 du temps) réservée au dialogue entre participants et intervenants.

Réservez la date et inscrivez vous !