Gestion de l’eau & des risques associés : quel apport des sciences comportementales ?

Constatant l’effet limité des contraintes dans la modification des comportements liés à la gestion de l’eau et des risques associés, l’Etablissement public Loire a engagé dans la fin des années 2000 une réflexion sur l’intérêt d’utiliser les incitations dans ses domaines d’intervention. Cela a conduit au lancement en 2007 d’une démarche de réduction de la vulnérabilité aux inondations des activités économiques du bassin, approche expérimentale et innovante pour amener les entreprises à s’engager sur une base volontaire dans la réduction de leurs vulnérabilités (forte sensibilisation, gratuité du diagnostic, facilitation de la mise en place de mesures, etc.). Les résultats se sont révélés probants et ont encouragé l’Etablissement à approfondir sa réflexion sur le recours aux incitations.

C’est ainsi que, dès 2014, il s’est engagé dans une démarche exploratoire visant à évaluer l’intérêt d’utiliser les sciences comportementales pour améliorer ses interventions, dans un objectif de plus grande efficience de l’action publique. Dans la palette des méthodes et outils nouveaux qu’offrent ces disciplines, un outil a été plus spécifiquement exploré : le nudge (« coup de pouce » en anglais), un levier ni règlementaire, ni économique, qui favorise le changement de comportement, à faible coût pour le décideur public. Dans ce contexte, il peut être fait mention de la constitution d’une base de données, à partir d’une vaste revue de littérature scientifique et technique, référençant plus de 130 nudges et ayant vocation à servir de « boîte à outils » pour la construction d’incitations.

Le dépliant de vulgarisation ci-contre fournit des depliant3volets3éléments à la fois théoriques et pratiques pour comprendre ce qu’est un nudge et l’intérêt qu’il peut avoir dans l’élaboration de politiques publiques plus efficientes. Des exemples d’applications et des témoignages de chercheurs et praticiens apportent une illustration complémentaire.

Ce dépliant, diffusé en amont de DiSCo’Loire 2016, le 24 mai à Orléans, constitue un support visant à montrer les applications potentielles des sciences comportementales dans les politiques de gestion de l’eau et des risques associés.

 

 

Téléchargez l’intégralité des témoignages de chercheurs et praticiens : Nicolas TREICH, Toulouse School of Economics (INRA), Françoise WAINTROP, Secrétariat Général pour la Modernisation de l’Action Publique, Xavier TROUSSARD, Centre Commun de Recherche de la Commission Européenne.

Nudge_Temoignage_Nicolas_Treich_Page_1Nudge_Temoignage_Francoise_Waintrop_Page_1Nudge_Temoignage_Xavier_Troussard